Atteinte à la liberté de la presse: Les jeunes  » patriotes » déchirent « Le Nouveau Réveil » et « Le Patriote »

L`atteinte à la liberté de la presse continue. Depuis hier, les jeunes « patriotes  » aux abois, sonnés par la défaite de leur leader( ?) Gbagbo et actionnés par les pontes de l`ex-pouvoir, s`attaquent aux journaux proches du Rhdp. Particulièrement à  » Le Nouveau Réveil  » et à  » Le Patriote ». Ainsi, comme en 2004, la solution que ces militants à court d`arguments ont trouvée devant le débat politique pour résoudre la crise qui secoue le pays, c`est le déchirage de ces deux (02) journaux. Tout a commencé hier matin à Cocody par la Riviéra 2 et la cité des arts. Dans ces quartiers, la jeunesse à la solde du refondateur en chef a tout détruit sur son chemin. Dans sa lancée, elle s`en est prise également aux jeunes vendeurs et aux propriétaires des kiosques à journaux qu’elle menace d`avoir leur peau s`ils continuent de commercialiser ces publications. Dans les autres communes du district d`Abidjan, les vandales de Lmp s`en sont également donné à cœur joie à cette triste entreprise qui fait honte à la Côte d`Ivoire. Mais face à cet acte ignoble qui rabaisse davantage ses commanditaires et auteurs, les jeunes du Rhdp ne veulent pas rester les bras croisés.


Vers un autre affrontement
4 heures après l`interdiction de paraitre, les journaux de l`opposition, sept (07) au total, ont été autorisés à revenir sur le marché. La levée de cette mesure en effet obéissait à plusieurs paramètres. Le premier est que pendant cette période où ces quotidiens étaient mis en veilleuse, leurs confrères de l`opposition qui étaient dans les kiosques, se vendaient très mal. Les lecteurs, dans leur grande majorité pour dénoncer cette injustice, ont préféré ne rien acheter comme ils l`ont fait pour la Rti qui se faisait le relais de Lmp. Vu cette situation, les auteurs de cette décision ont vite fait de lever le pied sur l`accélérateur pour éviter que la situation se retourne contre eux. L`autre raison qui a obligé les hommes de Gbagbo à fléchir est elle aussi très simple. En effet, sur le terrain, les militants du Rhdp privés de leur  » Bible » ont, à leur tour, décidé d`interdire la vente des journaux de Lmp. Cette situation, du coup, a créé une atmosphère très lourde dans les quartiers. Pour éviter un affrontement, conseil a été donné à la garde Républicaine de revenir rapidement sur cette mesure. Malheureusement, ce heurt que l`on a voulu contourner n`est pas loin de se produire avec le déchirage des journaux depuis hier par les partisans de Lmp. Ce climat, si on n`y prend garde, va davantage jeter de l`huile sur le feu déjà incandescent. Et ce sera malheureusement la faute, encore une fois de plus, au camp Gbagbo.

Blé Henri

Le Nouveau Réveil

Commentaires facebook

Publié par bleble