Daloa – casques bleus échappent au lynchage

Le calvaire continue pour les représentants des Nations Unies en Côte d’Ivoire. Le message de Laurent Gbagbo relayé par Blé Goudé Charles les appelant à quitter le pays, est exécuté à la lettre à Daloa. Des jeunes ont tout simplement obstrué le passage et passé au peigne fin un convoi UN. C’est au quartier Kennedy 1 que la scène s’est déroulée. Un long convoi de 14 véhicules dont 10 cargos et 4 jeeps, se dirigeant vers le camp de l’Onuci, situé à l’ouest de la ville, ont été stoppés par des jeunes se réclamant de La majorité présidentielle (Lmp). Lorsque les onusiens se sont exécutés, les jeunes visiblement excités ont procédé à une fouille minutieuse des engins. Les Casques bleus, des Bangladais, eux, sont restés sans réagir. Que cherchaient les jeunes ? Eux seuls peuvent répondre avec exactitude à cette question. Cependant, la fouille a permis la découverte de produits alimentaires. Ils sont destinés aux soldats. Pendant que les véhicules UN étaient soumis à la fouille, qui a duré plus d’une heure, les soldats de maintien de la paix étaient objet de toutes sortes d’injures. Mais malgré la virulence des propos et des gestes haineux, les victimes sont restées de marbre. Cela, jusqu’à ce que des éléments de la gendarmerie et de la police locales interviennent. Les forces de l’ordre et de sécurité ont été momentanément impuissantes devant le courroux des jeunes. C’est plutôt l’arrivée d’Ouassolou Gnékpa, sous-préfet central de Daloa, qui a décanté la situation. Le sous-préfet a eu des mots choisis pour casser la prise des jeunes. C’est seulement après des pourparlers houleux dont est sorti victorieux le représentant du corps préfectoral, que les Bangladais ont pu poursuivre leur chemin. Il faut noter que cet incident n’est pas le premier contre l’Onuci dans la cité de l’Antilope. Au lendemain de la demande du départ de la force onusienne par Laurent Gbagbo, trois véhicules UN ont eu des vitres brisées. Par la faute d’autres jeunes qui ont lapidé lesdits engins dans les quartiers Kennedy 1 et Tazibouo.


Bayo Fatim à Daloa

Nord-Sud

Commentaires facebook

Publié par bleble