La légitimité de Ouattara discutable selon la Russie

Crise Politique Côte d’Ivoire – La Russie a soutenu qu’elle ne reconnaîtra pas la légitimité d’Alassane Ouattara, déclaré vainqueur du second tour de la présidentielle du 28 novembre dernier en Côte d’Ivoire par la Commission électorale indépendante (CEI) et reconnu par une bonne partie de la communauté internationale, jusqu’à ce qu’elle soit confirmée par le Conseil constitutionnel de ce pays d’Afrique de l’Ouest. ‘Nous suivons la situation sur place avec beaucoup d’intérêt. Ce n’est pas exact de dire que la Russie ne reconnaît pas Ouattara. Dans ce cas, il faut plutôt dire que sa légitimité est discutable jusqu’a ce qu’elle soit confirmée par le Conseil constitutionnel de la Côte d’Ivoire’, a affirmé l’ambassadeur de Russie au Nigeria, Alexander Polyakov, dans les colonnes du journal ‘Sunday Guardian’.


La Russie est le seul membre permanent du Conseil de sécurité des Nations unies à ne pas avoir reconnu la victoire de Ouattara devant le chef de l’Etat sortant Laurent Gbagbo qui s’est maintenu au pouvoir et son action est considérée comme étant un frein aux efforts de la communauté internationale pour permettre à Alassane Ouattara d’exercer le pouvoir.

On rappelle qu’à l’issue du second tour de la présidentielle ivoirienne, la Commission électorale indépendante a proclamé Ouattara vainqueur de l’élection, tandis que le Conseil constitutionnel a accordé la victoire à Gbagbo. Chacun des deux camps se réclame président du pays et a formé son gouvernement.

La Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), soutenue par l’ONU, l’Union européenne et l’Union africaine, a demandé à Gbagbo de quitter le pouvoir au risque de se voir obligé de le faire par la force. L’organisation devrait prendre sa décision finale mardi prochain pour lancer une action militaire contre le camp de Gbagbo, soutenu par une bonne partie de l’armée.

Pana

Commentaires facebook

Publié par bleble