Côte d’Ivoire La Lettre de Guillaume Soro à Philippe Mangou

depuis l’Afrique centrale…

A mon Cher Philippe Mangou,

Depuis les capitales africaines où je suis en mission, l’on m’informe qu’il ne se passe de jour sans que je ne sois l’objet de propos injurieux et outrageants de ta part.

Au delà de l’émotion ressentie, je veux pouvoir me rappeler avec toi que trois ans durant, nous avons étroitement travaillé ensemble dans l’intérêt supérieur de notre pays commun, la Côte d’Ivoire. Je me souviens qu’avec ton Aîné, le Général Soumaïla Bakayoko, nous avons ensemble convenu d’œuvrer pour la paix et la réunification de la Côte d’Ivoire.

Au cours de nos nombreuses séances de travail, j’ai pu apprécier en toi, non pas seulement ton intelligence, mais également ta dévotion religieuse. Ceci du reste, nous a rapprochés. Chrétien comme moi, nous partageons la même culture de l’amour du prochain. Malgré tes propos vindicatifs de ces derniers jours, je veux garder de toi la belle image du Philippe que j’ai connu. Le Philippe pieux et disponible.

La politique ne doit pas être ta tasse de thé.


Je veux encore m’accrocher à l’idée que tu te trompes de bonne foi en croyant que le second tour de l’élection présidentielle du 28 novembre 2010 a consacré la victoire de Laurent. Car notre Dieu est un Dieu de Vérité.

En ce qui me concerne, au nom du même Dieu auquel nous croyons, je sais que Monsieur Alassane Ouattara a largement gagné le scrutin. Et je suis bien placé pour te le dire. Et pour cause : mieux que toi, j’ai toutes les données techniques et objectives de cette élection. Le 28 novembre 2010, je n’ai pas voulu trahir le Dieu de Vérité. Alors un jour ou l’autre, il nous jugera, je l’espère, avec plus ou moins de circonstances atténuantes.

Mon cher Philippe, malgré tout ce qui peut nous opposer, en dépit de toutes les méchancetés que tu pourras dire de moi, je veux que tu saches une seule chose : je te garderai toujours mon Amitié et ma Fraternité. Car je suis fidèle en Amitié.

A présent, je t’invite à servir l’Amour du Prochain aux Ivoiriens. A les rassurer et à les protéger.

Sincèrement pour la vie.

Ton Ami et Frère Guillaume SORO

Author: bleble