UEMOA: la hausse du rançonnage freine le recul des contrôles routiers (rapport)

Dakar, 28 jan (APS) – L’Observatoire sur les pratiques anormales (OPA) relève une baisse de 15% des contrôles et une diminution de 8% des retards sur des corridors inter-Etats en Afrique de l’ouest, tout en s’inquiétant de la hausse de 2% du rançonnage sur ces routes, indique son dernier « Rapport sur les tracasseries routières ».

‘’Selon le 13e rapport sur les tracasseries routières, les contrôles et les retards ont connu une baisse respective de 15% et 8% tandis que les prélèvements illicites sont en hausse de près de 2%, ceci en comparaison des résultats obtenus le trimestre dernier’’, signale le document transmis à l’APS.

Le rapport donne un aperçu statistique des tracasseries routières sur les corridors inter-Etats au Burkina Faso, en Côte d’Ivoire, au Ghana, au Mali, au Sénégal et au Togo. Il comprend des données sur le transport de l’oignon et du bétail sur des corridors spécifiques au Bénin, au Burkina Faso et au Ghana.

‘’Les camions marquent au moins deux arrêts obligatoires aux 100 Km aux postes dressés par (ordre de fréquence) par la douane, la police et la gendarmerie’’, signale le rapport qui note que ‘’les retards aux 100 Km varient de 12 minutes au Mali et au Togo à 15 minutes pour le Sénégal’’.

Cependant, ‘’les prélèvements illicites (aux 100 Km près) présentent une amplitude variant entre 1000 FCFA au Ghana et 7000 FCFA en Côte d’Ivoire’’, déplore l’OPA qui exhorte les acteurs du transport routier inter-Etat à bien vouloir faire de 2011, ‘’une année de résolution et d’action pour un commerce sans frontière en Afrique de l’Ouest.’’

Le rapport est publié par l’OPA, une initiative conjointe de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) et de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA).

Cette initiative est pilotée par le Trade Hub, en partenariat avec les coordinations nationales (les Directions générales des transports) et les points focaux de l’OPA (les Conseils des chargeurs ou Chambres de commerce selon les pays).

‘’Très prochainement, le Trade Hub tiendra une série d’activités’’ de plaidoyer dans les différents pays entre février et mars prochains, annonce la même source qui cite le Togo, le Mali, Sénégal, le Ghana, le Burkina Faso, le Bénin, le Niger et la Guinée-Bissau.

SAB/AD

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires