Abidjan Une émissaire de Jacob Zuma recue en audience par le Président de la République


Pendant une trentaine de minutes, Alassane Ouattara et l’émissaire de Jacob Zuma se sont parlés. D’ailleurs, à sa sortie d’audience, Mme Ntomizodwa a déclaré que le bateau de son pays aux larges des côtes ivoiriennes n’est pas un navire de guerre. « J’ai besoin de le dire, ce n’est pas un bateau d’intervention, mais un bateau de ravitaillement. L’Afrique du Sud est une force de défense. Nous avons les capacités militaires: terre, mer, troupe et bateau. Nous avons tout et avec les difficultés que nous avons ici, il est très important pour notre gouvernement d’indiquer le niveau du support de la mission de l’Afrique du Sud ici en Côte d’Ivoire a cause du nombre de Sud-africain qui résident dans ce pays », s’est-elle longuement expliqué, avant d’ajouter que les autres pays ont pris les mêmes dispositions quand ils ont senti la situation de pourrissement qui prévaut actuellement. « Les autres pays ont fait des provisions au cas où. Notre bateau est précisément ici pour ça, donc de la même façon que les autres auront besoin d’assister leurs ressortissants », a-t-il précisé. Mme Ntomizodwa Lalie a également indiqué à la presse qu’elle est venue préparer le terrain et ébaucher des solutions avant l’arrivée du panel des chefs d’Etat de l’Union africaine. « Nous sommes venus nous informer pour informer notre président pour que lorsqu’il arrive ici avec ses collègues, il sache déjà ce que pense le président », a-t-elle soutenu, avant de prendre congé de son hôte qui a reçu ensuite des diplomates onusiens.

Commentaires facebook

Publié par bleble