Côte d’Ivoire Exclusif – L’INTELLIGENT d’Abidjan suspend provisoirement sa parution…


Le quotidien l’intelligent d’Abidjan informe ses lecteurs et le public de la suspension de sa parution à compter du Vendredi 25 Février 2011 jusqu’au retour des conditions favorables au travail de ses journalistes sérieusement menacés et constamment harcelés. Tout en prenant cette mesure pour garantir la vie des journalistes et du personnel, ainsi que la sécurité des emplois et du matériel de travail, l’intelligent d’Abidjan refuse de donner l’occasion à quiconque de mettre en application des mesures de suspension déjà arrêtées et qui devront être signifiées à des journaux don’t l’intelligent d’Abidjan, dans les heures qui suivent. Cette décision de suspension reste la preuve éloquente du fait que l’intelligent d’Abidjan n’obéit à aucun agenda politique et que le journal reste libre et maitre de ses choix éditoriaux. Pour rappel le quotidien l’intelligent d’Abidjan avait été déjà empêché de paraître en Décembre dernier durant trois jours, alors que notre journal a toujours travaillé dans le strict respect des règles de l’art et surtout dans le sens de la préservation absolue de l’indépendance de sa ligne éditoriale. Le quotidien l’intelligent d’Abidjan saisit l’occasion pour déplorer que des journalistes professionnels acceptent de s’ériger en ennemi de la liberté de la presse en foulant aux pieds la confraternité, en considérant leurs confrères comme des journalistes rebelles ou des journalistes ennemis de la République. La direction de l’intelligent d’Abidjan présente ses excuses et ses vifs regrets aux lecteurs, annonceurs et partenaires, pour cette décision difficile et douloureuse rendue nécessaire par de lourdes et sérieuses menaces sur la vie des travailleurs.
La direction de l’intelligent d’Abidjan remercie les uns et les autres pour leur soutien et rassure de sa disponibilité et de son engagement à reprendre sa parution dès que possible.

Abidjan le 24 Février 2011
La direction générale…

Commentaires facebook

Publié par bleble