COMMUNIQUE du Ministère de la Défense – Le Colonel KOUAMÉ Bertin abattu…

République de Côte d’Ivoire
Union-Discipline-Travail
Cabinet du Ministère de la Défense

Le Porte parole

COMMUNIQUE

N° 09 du 01/03/11/PP/CAB-PM-MD

RELATIF A LA SITUATION DE TOULEPLEU ET ABIDJAN, À LA LIBRE CIRCULATION DES PERSONNES ET DE LEURS BIENS

Le Premier Ministre, Ministre de la Défense, Monsieur Guillaume Kigbafori SORO, informe la communauté nationale et prend à témoin la communauté internationale et les Organisations Internationales œuvrant en Côte d’Ivoire que les tueries, massacres, pillages et viols longtemps planifiés par le Président sortant Laurent GBAGBO et son clan, continuent, chaque jour, d’endeuiller la Côte d’Ivoire et ses amis.

 A TOULEPLEU

 La Ville

Aux mains de centaines de mercenaires libériens et miliciens à la solde de Laurent GBAGBO et son clan, la ville de Toulepleu est à nouveau défigurée, ses infrastructures détruites, les biens des personnes pillées et emportés.

 Axe Toulepleu – Bin-Houyé

Il y a eu des combats dans la nuit d’hier lundi à ce jour 19 heures.

 Bilan des affrontements :

• Deux (02) morts côté mercenaires et miliciens ;

• De nombreux matériels récupérés par les Forces Loyales aux Institutions et au Chef de l’Etat élu, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA :

 Un (01) mortier 81 mm ;

 Vingt quatre (24) roquettes de LRPG 7 ;

 Des grenades défensives ;

 Des fusils AK 47 et des centaines de
munitions ;

 Un (01) véhicule de type 4X4 détruit et
un (01) autre renversé et endommagé.
 A ABIDJAN

De nombreuses violations graves des droits humains et assassinats se sont poursuivis à travers plusieurs communes. Ainsi :

 Le 28 février 2011 :

 Le Colonel KOUAME Bertin, Sous-directeur de la Doctrine-emploi, Direction de la Défense, au Ministère de la Défense, a été abattu dans un garage automobile sis au Plateau Dokui par des miliciens. Son corps a été emporté par ces derniers vers une destination inconnue.

 A Treichville, la marche des femmes a été dispersée par des tirs à balles réelles.

 Bilan :

• Grièvement atteint par balles, au domicile de ses parents, un enfant de onze (11) ans a succombé de ses blessures à la Clinique Nanan Yamousso.

 A Yopougon,

 Port-bouët 2, non loin du CHU, deux (02) ressortissants nigériens ont été brûlés vifs, quand un autre, a été tué à l’aide de gourdins par des miliciens.

 A Niangon Nord, sept (07) jeunes soupçonnés proches du RHDP, sont arrêtés et brûlés vifs.

 Ce jour, 1er mars 2011 :

 A Dioulakro, sous quartier de la Sicogi Koumassi, deux (02) miliciens Adioukrou (originaires de Dabou), ont abattu deux (02) enfants de l’Imam Bakayoko.

 A Adjamé et Koumassi, les marches organisées par les femmes ont été dispersées à l’arme de guerre par les Forces de Défense et de Sécurité pro-GBAGBO, miliciens et mercenaires.

 ENTRAVES À LA LIBERTÉ DE CIRCULATION

Les barrages érigés par les miliciens et mercenaires lourdement armés ont été multipliés ces dernières heures à travers plusieurs communes :

 Abobo Baoulé, axe carrefour Samanké-Alépé ;

 Port-Bouët, axes :

+ Carrefour Akwaba-Zone Industrielle Vridi ;

+ Carrefour Akwaba – Route Bassam.

 Yopougon ;

 Riviéra 2 et Riviéra Golf.

Sur tous ces barrages, les populations civiles, les Européens et les ressortissants de la Sous-région en particulier, sont systématiquement fouillés et dépossédés de leurs biens.

Quant aux troupes de l’ONCI, elles essuient des tirs à l’arme de guerre ou purement et simplement refoulées.

Au regard de ces tristes évènements, Le Premier Ministre, Ministre de la Défense, tout en s’inclinant sur les corps de toutes ces personnes innocentes tuées, invite les Forces de Défense et de Sécurité à continuer, sans relâche, à soutenir les populations jusqu’au départ du Président sortant Laurent GBAGBO et son clan.

Fait à Abidjan, le 01 mars 2011

P/le Ministre de la Défense
Le Porte-parole

Capitaine ALLA Kouakou Léon

Commentaires Facebook

Comments are closed.