Réponse de Nady Rayess à un site internet qui accuse les journaux du groupe Olympe de partialité

M. René YEDIETI D.G de LIBRAIRIE DE FRANCE GROUPE remettant la Plume d’Argent à M. Nady RAYESS (Droite) DG du Groupe Olympe éditeur du Quotidien L’Inter - Photo par CNP (Eugène Kacou)

Un article est paru sur internet accusant les journaux du groupe Olympe de partialité et m’accusant de rouler pour Laurent Gbagbo.

Je dois dire que la tentation de ne pas y répondre est grande car, depuis le début de cette crise de légitimité, Soir info et L’inter ont reçu autant de reproches d’un camp que de l’autre.

Mais ces reproches, de part et d’autre, loin de nous perturber, nous confortent dans la satisfaction du devoir bien accompli. Eh oui, que voulez-vous, être neutre est souvent impopulaire. C’est un mal nécessaire dans un pays qui a, plus que tout, besoin de trouver sa voie par lui-même, décider de son avenir. C’est pour cela que nous lui offrons l’information, toute l’information, rien que l’information…

Nous ne dicterons jamais à nos lecteurs ce qu’ils doivent penser : ce n’est pas notre mission. Nous respectons leur intelligence et leur choix. Notre seul crédo a été l’appel quotidien à la non violence, à la réconciliation, et il faut bien s’en rendre compte à la lumière des derniers évènements, nous avons lamentablement échoué.

Mais contrairement à ce site internet qui abrite tant de revanchards et d’aigris du journalisme qui se cachent derrière la toile pour régler leurs petits comptes mesquins, le groupe Olympe fait la fierté de la Côte d’Ivoire et il est plébiscité par la presse étrangère (que voulez-vous, nul n’est prophète chez soi)

Le groupe Olympe a toujours imprimé les journaux de l’opposition. Même quand l’interdiction de Décembre est tombée, nous avons informé notre partenaire « le nouveau réveil » que nous sommes prêt à l’imprimer malgré tout, car cette décision n’avait aucune base légale et qu’elle nous a été dictée par des gens en armes… Pourtant, nous sommes géographiquement localisé et facile à atteindre ; ce site internet ne peut pas en dire autant. Avoir ce comportement, avec des installations comme les nôtres, c’est cela le patriotisme.

Le groupe Olympe a une grande tradition de lutte pacifique pour la libre expression. Si vous connaissiez l’histoire de la presse de (votre ?) pays, vous sauriez que c’est ce groupe qui a mis sur le marché et dans la clandestinité « le nouvel horizon » et « la voie » sous le Président Houphouët Boigny, ouvrant ainsi la porte à une presse variée et de libre opinion.

Tout doucement cette presse a évolué, mais l’évolution n’est jamais contrôlée par l’homme et la nature est capricieuse…De belles choses sont nées et à côté, certains handicapés qui ne font que dans la diffamation et l’insulte gratuite… Pour autant, nous ne pouvons pas les renier, ils font partie de la famille et nous travaillerons, la vie durant, à essayer de les aider …

C’est aussi le Groupe Olympe qui a permis au Nouveau réveil d’exister après le putsch militaire qui a emporté le président Bédié. En ces temps là ou beaucoup de nos vaillants militants se cachaient et que Denis Kah Zion s’est retrouvé seul au monde pour faire vivre la parole et les opinions du PDCI, seul le Groupe Olympe lui a tendu la main. Je ne vais pas énumérer les actions en faveur de la démocratie de ce groupe durant cette dernière décennie…Les autres vous en parleront mieux que moi.

Quant aux « grands » que ce genre de site web prétend défendre, eux, ils savent que nous sommes neutres, et s’ils en doutent encore, qu’ils décortiquent jour par jour nos journaux. Qu’ils décortiquent aussi la composition de nos services politiques et de nos directions rédactionnelles. Ils risquent d’être étonnés…

Quelle est la personnalité qui a demandé à s’exprimer dans nos colonnes, quel que soit d’un camp ou de l’autre, et qui a essuyé un refus ? Personnellement, je ne la connais pas…

Maintenant que les choses sont dites, sachez que si nous avions un autre souci que la neutralité et la libre expression, nous aurions, depuis longtemps arrêté l’impression de Nord sud et du Nouveau Réveil. Plusieurs occasions nous ont été offertes… Mais croyez-le ou pas, ceci ne nous a jamais traversé l’esprit… Nous avons eu ce même comportement avec le FPI il y a une vingtaine d’années, il est normal et juste d’offrir cela au PDCI ou au RDR aujourd’hui.

A présent, continuez donc votre œuvre de médisance, mais nous pensons franchement que vous faites bien plus de tort que de bien à ceux que vous prétendez défendre. Le dialogue viendra de toute façon , notre combat vise à le faire venir avant la boucherie. Vous préférez certainement qu’il vienne après.

Nous demandons donc solennellement au RHDP de dire à ses militants de cesser de déchirer les journaux du groupe Olympe. Notre unique souci est d’aider à la réconciliation par le dialogue et la libre expression sans passion et sans parti pris. Déchirer nos journaux, c’est déchirer la volonté de vivre ensemble et de se parler. Nous croyons fermement que si nous persistons dans ce cloisonnement absurde, nous finirons par oublier que nous sommes tous frères, enfants d’une seule patrie, la Côte d’Ivoire, qui n’a que trop souffert.

Bien cordialement.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:
blank

Publié par bleble