Côte d’Ivoire -Le choix à Gbagbo: partir d’ici 2 semaines avec garantie d’immunité totale ou finir au TPI après l’humiliation


Hier jeudi à Addis Abeba, Affi N’GUESSAN a pris la parole devant les 15 pays membres du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine. Il a tenté de convaincre de la victoire de Laurent Gbagbo, mais les mêmes arguments connus de LMP n’ont guère ému les chefs d’Etat. Le panel a donné deux semaines à Laurent Gbagbo pour partir du pouvoir avec des garanties qu’il ne sera pas poursuivi. Au delà des deux semaines, l’Union Africaine ne garantit plus de protection au président sortant. Une autre porte de sortie lui est offerte en cas de départ volontaire, à travers la possibilité de participer à la désignation du Premier ministre et du ministre de l’intérieur, à travers le CPC de Ouaga maintenu. La mise en place du gouvernement d’ouverture offre une bonne perspective de sortie au camp Gbagbo. Le seul problème réside dans les ambitions de Laurent Gbagbo. La nomination d’un haut représentant de l’UA faisant un peu contrepoids à Choi, le représentant de Ban Ki Moon semble être une victoire pour le camp Gbagbo. Mais Gbagbo n’a que deux petites semaines pour accepter encore la dignité ou s’enfoncer davantage dans le gouffre. Partira volontairement ou partira par la force ? Dans 15 jours nous le saurons.

Hervé Coulibaly

Commentaires facebook

Publié par bleble