Yamoussoukro…ils ont dit – Propos recueillis

Par Sériba Koné, envoyé spécial | Connectionivoirienne.net

Aka Aoulélé
C’est de la fierté pour la Côte d’Ivoire, beaucoup de joie et de l’espoir et de l’espérance pour l’avenir. Nous avons un grand président et nous pensons que la Côte d’Ivoire va véritablement renaître et retrouver sa vraie place dans le concert des nations ; Je suis heureux et fier aujourd’hui et surtout de savoir que je suis à Yamoussoukro, ville du père fondateur de la Côte d’Ivoire moderne.

Soumaïla Cissé, président de la Commission de l’Uemoa
J’ai d’abord été extrêmement heureux pour la cérémonie. Je crois que c’est une page qui est tournée pour la Côte d’Ivoire et pour un peuple qui a beaucoup souffert et j’espère que c’est un nouveau départ et que la Côte d’Ivoire va servir comme par le passé pour l’Uemoa de locomotive. Nous comptons sur le président Alassane Ouattara pour nous aider à sortir l’ensemble de la sous-région de la pauvreté et des difficultés.

Issouf Fadiga, Président du conseil d’administration de Bolloré Africa Logistics

On a vécu des moments symboliques très forts, pour la Côte d’Ivoire et le peuple ivoirien avec, beaucoup d’espoir et de soutien, de l’ensemble de l’Afrique quasiment et, de tous nos amis, sur le plan international. Notamment, l’Europe, l’Amérique…C’est un moment de grand bonheur pour la Côte d’Ivoire. Le président Vincent Bolloré a tenu à être là pour marquer comme il a coutume de le dire, « qu’il est l’ami des bons et mauvais jours ». Et aussi, pour marquer son intérêt non seulement pour le Port mais, surtout pour marquer son intérêt pour le développement de toute la Côte d’Ivoire et, le retour de la Côte d’Ivoire dans le concert des Nations, comme l’a dit le Président Alassane Ouattara.

Jean Konan Banny ( Président de la Commission d Vérité –Réconciliation et justice)
Je suis heureux, la Côte d’Ivoire se retrouve, la Côte d’Ivoire revient et la récréation est terminée pour de bon. Les ivoiriens vont emprunter le boulevard de la paix, de la réconciliation. Nous devons aller vers de nouveaux horizons, d’une Côte d’Ivoire réconciliée, rassemblée et fraternelle. C’est cette Côte d’Ivoire que nous aimons, c’est cette Côte d’Ivoire que Félix Houphouët Boigny a bâti. Ce n’est pas pour rien qu’elle renait ici à la Fondation Félix Houphouët pour la recherche de la paix. Le Président a parlé à la conscience des Ivoiriens, à leurs cœurs et je suis persuadé qu’ils vont l’entendre.

Virginie Aya Touré, présidente de Rassemblement des Femmes Républicaine
C’est un sentiment de joie, de bonheur et de travail achevé. Le discours du président n’a pas changé. Il est réconciliateur, rassembleur, rassurant comme depuis le début. Les gens veulent gérer les rumeurs, ils veulent créer la psychose dans la tête des Ivoiriens. Cela ne nous empêchera pas de travailler. Gbagbo ne pourra rien faire. Il a perdu, il est parti, le président Ouattara est aux commandes. Et il est déterminé à travailler et la Côte d’Ivoire le soutient.


Joel N’guessan, ancien ministre
C’est un sentiment de fierté parce que je sens que mon pays renaît, nous venons de loin et cela me va droit au cœur. Mon souhait est que les Ivoiriens se réconcilient très rapidement parce qu’il faut
qu’on rebâtisse notre pays. C’est le plus important. La fête s’est bien déroulée. Si maintenant les gens ont des idées de déstabilisation il faut leur dire que leur rêve ne peut pas devenir réalité.

El hadj Sylla Seydou, imam principal de la grande mosquée de Yamoussoukro
Du discours du Président Alassane, je retiens la paix et l’endurance. L’homme doit être endurant. Alassane lui-même vaut une leçon d’endurance pour toute la Nation. Le discours de la grande chancelière Henriette Dagri Diabaté m’a fait couler des larmes. Quand on prend le discours, chaque Ivoirien doit rentrer dans son moi intérieur, se dégager des mauvais esprits et ne regarder que l’avenir afin que la paix règne en Côte d’Ivoire.

Oumar Ben Sallah, ancien footballeur professionnel
Je ne peux que me réjouir. Je suis content d’être là, comme invité. Cela me fait énormément plaisir de retrouver « la Côte d’Ivoire de la réconciliation de tous les Ivoiriens », comme l’a dit le Président Alassane. Je suis vraiment satisfait pour moi-même et pour le peuple ivoirien.
Mabri Toikeusse
Yamoussoukro est en train de revivre et avec elle, certainement la Côte d’Ivoire dans quelques jours. Le président a lancé l’appel à l’union, à la discipline et au travail, il a parlé de la place des femmes et des jeunes. Je pense qu’il veut bâtir cette nation et nous devons nous mobiliser à ses côtés par la réconciliation, le travail et nous pensons que dans cinq ans effectivement ce sera une nouvelle Côte d’Ivoire qui va naître.

Loukou Koffi Akpo, Pdg de Lka Services

Le discours du Président Alassane marque le retour effectif des activités en Côte d’Ivoire. En tant que jeune opérateur économique, je ne pouvais par rester en marge de cette cérémonie même, si je n’ai pas été invité officiellement. En tant qu’ivoirien, cela rentre dans l’histoire de notre Nation en devenir. Nous les opérateurs économiques en général et particulièrement ceux qui exercent dans l’évènementiel comme moi, prions pour que la sécurité des personnes et des biens accompagnent tous les grands chantiers afin que nous travaillons dans la tranquillité, avec nos partenaires d’ici et d’ailleurs.

Cdt Wattao
C’est la joie et c’est la nouvelle Côte d’Ivoire qui démarre. Que Dieu bénisse le pays.

Alain Lobognon
C’est une satisfaction pour les Forces Nouvelles de voir la Côte d’Ivoire rassemblée dans cette Fondation pour assister à l’investiture du président démocratiquement élu. Il a fallu se battre, recourir aux armes pour rétablir la démocratie en Côte d’Ivoire, nous sommes satisfaits.

Alphonse Soro
Phénoménal surtout avec le discours du président et espérons que la page noire est définitivement tournée. Désormais nous devons travailler à construire une nouvelle Côte d’Ivoire.

Diaby Souleymane, dit « Le Gourou », président du Satellite Fc
Le Président Alassane nous a inculqué le travail bien fait partout où le devoir s’impose à nous. C’est un sentiment de joie et d’assurance. Le président Alassane nous a rassuré et nous avons vu en lui la réincarnation du Président Félix Houphouët Boigny. Il nous a assez conseillé la paix malgré, ce que nous avons connu, il nous a demandé de pardonner, inculquer le travail bien fait partout où le devoir s’impose à nous. Cela est essentiel pour le développement de notre pays.

Commentaires facebook

blank

Publié par La Rédaction