Gendarmerie nationale: Mise en place officielle des corridors de Pk 17 (route de Dabou) et Gesco

Finie la crise post-électorale, place maintenant à la reconstruction pour une Côte d’Ivoire encore plus forte. Cette reconstruction ne saurait se faire sans une sécurité garantie pour tous les ivoiriens et l’ensemble des opérateurs économiques.

C’est pourquoi le Président de la République, S.E.M ALASSANE OUATTARA, qui accorde un point crucial à la sécurité a instruit le Premier Ministre, Ministre de la Défense pour la mise en place effective de tous les corps constitués à leurs différents postes à savoir: la Gendarmerie Nationale, la Police Nationale, les Eaux Forêts et les Douanes ivoiriennes.
Ainsi du côté de la Gendarmerie Nationale les corridors de Gesco, PK 17 (Route de Dabou) et les postes avancés de la Brigade autoroutière de Yopougon ont été officiellement mis en place ce Lundi 30 Mai.

C’est le Colonel SOUMAHORO GAOUSSOU, Commandant des Forces Républicaines (FRCI) de Côte d’Ivoire chargée des opérations d’Abidjan qui a procédé à cette mise en place officielle.

publicité

Du corridor de GESCO, PK 17 (Route de Dabou), en passant par les postes avancés situés sur l’autoroute du nord, le message du Colonel SOUMAHORO GAOUSSOU a été le même: « votre présence rassure les usagers et les opérateurs économiques, faite en sorte que la confiance d’antand revienne pour une relance de notre économie ».

Sur les questions de sécurité à ces postes de contrôles, le Colonel SOUMAHORO a rassuré les gendarmes. Selon lui, toutes les dispositions, en synergie avec les autres forces, ont été prises pour leur permettre d’assurer leurs missions en toute sécurité.

Au nom du Général de Corps d’Armée KASSARATE, Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale, le Capitaine BONGA, adjoint au Commandant de la Compagnie Abidjan-Nord à dit la bonne foi de la Gendarmerie Nationale, et la disponibilité de tout son personnel à assurer la sécurisation des ivoiriens et leurs biens.

Notons que l’opération de la mise en place officielle des brigades, corridors et autres postes de contrôle qui a débuté par la commune de Yopougon va s’étendre aux autres communes du district d’Abidjan dans les prochains jours.

SERVICE COMMUNICATION DE LA GENDARMERIE NATIONALE

Commentaires facebook

Author: La Rédaction