Bamako: depuis son exil Antoinette Adjoua Allany lance un cœur à Ado

publicité

La Soukouss star ivoirienne Antoinette Allany est depuis près de 4 mois exilée à Bamako. Depuis le Mali, elle lance un cri du cœur au président Alassane Ouattara. « (…)On peut faire ça à tout le monde sauf à moi Allany, parce que si je suis exilée aujourd’hui c’est à cause de mon soutien à papa ADO… » Lance l’artiste désemparée que nous avons rencontré au QG de la jeunesse RHDP de Bamako au quartier Faladjè. En effet, c’est suite à son soutien à Ado depuis la précampagne que la Soukouss star ivoirienne Antoinette Adjoua Allany est devenue la cible des partisans de l’ex-chef de l’État, Laurent Gbagbo. Persécutée à tous les coins de rue, agressée et son véhicule cassé à la Riviera, Antoinette a dû prendre ses jambes à son cou pour se refugier à Bamako avec sa petite fille sous les bras. Revenue plu tard au pays, son garde de corps Souleymane Coulibaly est enlevé par des hommes non-identifiés puis torturé à mort parce qu’il refusait de dire ou se cachait Allany. C’est alors qu’elle va se refugier à Bamako. « (…) C’est ainsi que papa Ado m’a mis en contact avec son cabinet afin qu’on s’occupe de moi. Mais voici que depuis plusieurs semaines personne ne décroche quand j’appelle. Je sens qu’une barricade se dresse devant moi et j’ai peur. Je vie à Bamako comme une misérable et je ne peux pas rentrer chez moi. J’ai quitté ma maison en robe de nuit et en tapettes parce que pourchassée par des escadrons de la mort », soutient-elle les larmes aux yeux. C’est pourquoi elle en a appelle à la bonne volonté pour qu’elle rentre en Côte d’Ivoire.
Doumbia Balla Moise à Bamako

Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Author: La Rédaction