A Daloa – le président du conseil général (FPI) destitué: Le Pr Séri Bialli (Pdci) remplace Bah Zézé

Le professeur Bah Zézé, membre du Front populaire ivoirien (Fpi), n’est plus le président du conseil général du département de Daloa. Il en a été destitué, hier, à l’issue d’une session extraordinaire du conseil, tenue dans la salle de réunions de la préfecture. Il a été remplacé à ce poste par le professeur Séri Bialli, membre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci-Rda) qui vient avec une nouvelle équipe dirigeante. Avant de développer les quatre points qui étaient à l’ordre du jour, le préfet de région, Brou Kouamé a exprimé sa joie de voir le conseil général, qui est un instrument de développement par excellence, reprendre ses activités. Il l’a invité à prendre une part active dans le processus de réconciliation amorcée par le chef de l’Etat pour un réarmement moral face à la fracture sociale causée par la crise. Pour le préfet, le temps est opportun pour que les élus soient aux côtés des populations sur lesquelles ils ont une influence. A l’examen du premier point à l’ordre du jour intitulé ‘’examen de la vacance de la présidence du conseil général de Daloa’’, une synthèse des débats a été faite sur sept points :
1/ L’ensemble des intervenants constate une paralysie du fonctionnement du conseil général du département de Daloa,
2/ Cette paralysie est le fait de l’absence prolongée du président du conseil, le professeur Bah Zézé,
3/Le conseil général, de fait constate la vacance de la présidence.
4/ Le conseil général demande dans ce cas, l’application de l’article 88 de la loi instituant le conseil général de Daloa.
5/ En conséquence, le conseil demande au premier vice-président, le professeur Séri Bialli, d’assurer le poste de président du conseil général du département de Daloa,
6/ A ce titre, il est chargé de former le nouveau bureau du conseil général de Daloa.
7/ Le conseil lui demande de conduire le conseil général de Daloa sur le chantier de la réconciliation nationale, de la paix, de la reconstruction et du développement conformément à la volonté de l’Etat de Côte d’Ivoire.
Il faut noter que le professeur Bah Zézé n’a jamais mis les pieds à Daloa depuis la chute de Laurent Gbagbo. Ce qui a entraîné un blocage du fonctionnement du conseil depuis plus de 4 mois. Le nouveau bureau du conseil est composé du professeur Séri Bialli et de ses 5 vice-présidents que sont Célestin Séri Obou du Fpi, Séri Bi N’Guessan du Pdci, Koré Lohouri du Fpi, Adèle Zoko du Pdci et Justin Dogbo Lago du Rdr.


Bayo Fatim à Daloa
Source: Nord-Sud

Author: La Rédaction