Les Forces armées nationales de Côte d’Ivoire FANCI reviennent, les Frci c’est fini

Communiqué Final
Le séminaire gouvernemental tenu les 05 et 06 juillet 2011, à Yamoussokro sur instruction du Président de la République, définit la feuille de route de chaque Ministère. Tout en s’appropriant cette feuille de route, le Ministre délégué à la Défense a organisé, un atelier les 1er et 02 septembre 2011 à Abidjan en vue d’une part, de décliner sa matrice d’actions en tableaux d’instructions et taches spécifiques à accomplir pour chacune des Armées, unités et services formant corps et d’autre part, enrichir, par des amendements, le projet d’ordonnance portant création des Forces Républicaines de Cote d’Ivoire.

Souhaitant la bienvenue aux participants, le Général de Brigade Aérienne KOUABENAN Kissi Anani Raymond a invité les séminaristes à faire de cet atelier à un cadre d’échanges et de productions pour le bénéfice de nos Armées.
Le Ministre délégué à la Défense, dans son adresse, tout en soulignant les acquis dans les domaines de l’avancement et de la promotion des militaires, de la rédaction des Accords de Défense liant la Côte d’Ivoire à la France, a rappelé les défis majeurs à relever pour renforcer la cohésion nationale, assurer la sécurité nationale, mettre fin au racket, aux barrages non autorisés et instaurer rapidement la discipline et le respect de l’autorité. Le Ministre Délégué à la Défense a par ailleurs poursuivi son allocution en invitant les militaires au strict respect des instructions sous peine d’endosser la pleine responsabilité de leurs agissements.
Les travaux de l’Atelier ont débuté par la communication du Capitaine de Vaisseau Major MIAN Gaston, Président du Comité Scientifique qui a rappelé que l’atelier doit répondre aux attentes qu’impose la phase de normalisation, à savoir la prise en main effective des troupes dans les différents Commandements. Le Président du Comité Scientifique a invité les experts et les Présidents de Commission à un esprit d’ouverture pour proposer des taches concrètes, exécutables au cours des prochains mois dans le cadre des missions assignées aux Armées.

Relativement à l’Ordonnance portant organisation des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire, le Président du Comité Scientifique a rappelé que le projet d’ordonnance portant organisation des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire a fait l’objet de plusieurs corrections par les Ministères de souveraineté. Toutefois ce projet de texte pourra être examiné dans le fonds et dans la forme en vue de son enrichissement et de son appropriation.
Les travaux de l’atelier ont été organisés autour de deux (02) commissions techniques, chacune se rapportant aux thèmes suivants:
« Matrice d’actions des Forces Armées »
« Projet d’ordonnance portant organisation des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire »
Les participants ont exploré l’ensemble des questions relatives aux thèmes ci dessus mentionnés.
Concernant la matrice d’actions Les participants ont examiné l’ensemble des actions à mener.
Il s’agit principalement de la mise en place des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire, de leur fonctionnement, de la reconstruction du patrimoine, de la sécurisation du scrutin législatif, de la révision des accords de coopération militaire entre la côte d’Ivoire et la France, de la consolidation de la cohésion au sein des Forces Républicaine de Côte d’Ivoire, et de la lutte contre le racket.
A cet égard l’atelier recommande l’amélioration des conditions de travail des militaires par la réhabilitation des infrastructures, l’amélioration de l’image des Forces Armées par la multiplication des Actions Civilo Militaires (ACM) à travers les opérations de nomadisation, la prise d’un décret pour réactualiser la Zone Opérationnelle Ouest (ZOO) en vue d’y déployer des militaires, l’organisation d’ateliers au sein des forces en vue de l’appropriation des directives du Ministre Délégué.

Quant à l’ordonnance portant organisation des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire, l’atelier note la création des Forces Spéciales par Décret n 2011-201 en date du 03 août 2011.
Par ailleurs, les amendements ont porté entre autres, sur la formulation des certains articles et la prise en compte dans l’ordonnance, des services administratifs et de soutien.
Relativement à la dénomination, des propositions ont été faites. Il s’agit des dénominations suivantes Armées Ivoiriennes (A 1), Armées Nationales de Côte d’Ivoire (ANCI), Armées Républicaine de Côte d’Ivoire (ARCI), Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI).

Au terme d’échanges et d’argumentations soutenus, la dénomination de Forces Armées Nationales de Côte d’Ivoire (FANCI) a été retenue tout en laissant éventuellement la possibilité de recourir aux dénominations suivantes par ordre de préférence.

Forces Armées de Côte d’Ivoire (FACI)
Armées Ivoiriennes (AI)
Au terme des deux (02) jours de travaux, un document de synthèse (rapport final) et un communiqué final ont été rédigés. Le rapport de synthèse reprend les déclinaisons des directives du Ministre délégué à la Défense, en tableaux d’instructions et en taches. Enfin, l’atelier a été l’occasion d’échanges francs, constructifs et courtois dans un ‘esprit de fraternité exemplaire.
L’atelier exprime pour terminer, ses remerciements à tous les experts extérieurs pour leurs contributions forts enrichissants.

Fait à Abidjan le 2 septembre 2011

L’Atelier

PREMIER MINISTRE, MINISTRE DE LA DEFENSE
MINISTRE DELEGUE AUPRES DU PREMIER MINISTRE CHARGE DE LA DEFENSE

ATELIER SUR LES MATRICES D’ACTIONS DES FORCES ARMEES
1ER ET 2 SEPTEMBRE 2011, PLATEAU

Author: La Rédaction