Côte d’Ivoire – Wattao boude Koné Zakaria et l’état-major des FRCI

Le commandant Issiaka Ouattara dit Wattao était très attendu hier à l’état-major. L’homme a brillé par son absence. Il voulait éviter les journalistes et le commandant de la police militaire, Koné Zakaria. Joint au téléphone pour savoir les raisons de l’absence de Wattao à l’état-major, une source proche des FRCI a précisé qu’il était certes absent à la cérémonie «mais il a assisté à la réunion qui a suivi avec le chef d’état major-général».

Avec L’Intelligent d’Abidjan

…………..

REPORTAGE BIPA

Sur instructions du Président de la République de Côte d’Ivoire et en exécution des mesures d’urgence données par le Premier Ministre, Ministre de la Défense ; la mise en route des ex-commandants des Groupements Tactiques s’est effectué ce jour 28 décembre 2011 à la place d’armes du camp GALLIENI par le Général de Division SOUMAÏLA BAKAYOKO, Chef d’Etat-Major Général des Forces Républicaines.
Ces recommandations ont pour but d’éviter tous les dérapages et exactions commis par certains éléments des FRCI, afin de redorer l’image de marque d’une Armée respectueuse des valeurs républicaines.

Il était 09 heures 30 minutes, ce mercredi 28 décembre 2011 lorsque le Général SOUMAÏLA BAKAYOKO, Chef d’Etat-Major Général des Forces Républicaines de Côte d’Ivoire, a officiellement mis en route les ex-commandants des Groupements Tactiques vers les localités pour regrouper et permettre le casernement de leurs troupes.
Après les honneurs rendus par une section du Bataillon de Commandement et de Soutien aux ordres du sous-lieutenant DANHO HUGUES MATHIEU, le Général BAKAYOKO a eu les mots justes pour s’adresser ses frères d’armes qui ont vaillamment sauvé la Patrie le 11 avril 2011.
Assisté pour la circonstance du Général de brigade Firmin Letoh DETHO, Chef d’Etat-major Général Adjoint et des officiers supérieurs de l’Etat Major Général, le Général BAKAYOKO a d’entrée de jeu rappelé les instructions du Chef de l’Etat, Chef Suprême des Armées. C’est donc en exécution de ces recommandations, que des mesures d’urgence du Premier Ministre, Ministre de la Défense, ont été prises, suite aux nombreux dérapages de certains éléments des FRCI.
Votre mission consistera, a-t-il martelé, à regrouper les troupes sur des sites appropriés et casernes, afin d’assurer leurs formation et entrainement pour la noble mission de notre institution qui est l’ARMEE.

Les troupes devront libérer dans les jours à venir, les différentes localités qu’elles occupent et les rétrocéder à la POLICE et la GENDARMERIE, qui ont en charge la protection des personnes et des biens. Il a exhorté les commandants des Unités à ne pas céder à la provocation et aux railleries pour faillir à leur mission.
Le message de Chef d’Etat Major Général a été perçu 5 sur 5 par nos valeureux soldats qui ont pris l’engagement de s’inscrire dans la logique de retour à la normalité.

Notons que le délai d’exécution de cette mission pour les Commandants d’unité est de deux (02) semaines.
Etat-major Général des Armées
Chef BIPA (Tél : 01502273 / 07202837)

DATE Mercredi 28 décembre 2011

OBJET MISE EN ROUTE DES EX-COMMANDANTS DES GROUPEMENTS TACTIQUES POUR L’ENCASERNEMENT DES TROUPES

LIEU DE LANCEMENT DE L’OPERATION PLACE D’ARMES DE L’ETAT-MAJOR GENERAL AU CAMP GALLIENI

MISSIONS

Interdire et réprimer toutes patrouilles isolées, d’éléments incontrôlés se réclamant des FRCI,
Procéder au regroupement de toutes les troupes sur des sites appropriés,
Rétrocéder les localités ou infrastructures occupées par les FRCI,
Permettre la reprise effective des activités de la Gendarmerie et la Police dans les brigades et Commissariats occupés par les FRCI,
Initier des modules de formation au profit des troupes sur les sites de regroupements,
Encourager le niveau de formation des soldats dans les casernes aux certificats d’armes N°1 et N°2,
Enseigner et faire appliquer la discipline militaire,
Instruire sans cesse les troupes des missions régaliennes dévolues à l’Armée.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires