Dessous de l’affaire Kieffer – la révélation de feu Alexandre Galley…en 2009 !

Archives décembre 2009 – Connectionivoirienne.net

Rebondissement dans l’affaire » Guy André Kieffer » Et si le journaliste était sur les traces des mafieux dans l’affaire Cora de Comstar ?

Le journaliste Franco-Canadien, Guy-André Kieffer, né le 25 mai 1949, a disparu le 16 avril 2004 à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire.
Cinq ans plus tard, les circonstances de sa disparition restent mystérieuses. Après que plusieurs pistes aient été avancées, notamment celles des filières café-cacao, il se trouverait selon une source bien introduite, qu’un rapport du journaliste disparu, se trouverait aux mains du juge français Ramaël faisant état de l’utilisation de Cora de Comstar à des fins de vaste trafic dans des secteurs stratégiques. Il est fait état du soutien au Model (Mouvement armé au Libéria) par un Etat de la sous-région à travers la société Cora de Comstar. Force est de rappeler ici que l’actuel Présidente du Libéria, Sem. Ellen Serlef Johnson, épinglée tout récemment par la commission nationale de son pays fut aussi membre du Conseil d’administration de la société Cora de Comstar. Il s’agirait d’un vaste réseau de blanchiment d’argent et d’argent public, notamment des fonds américains qui auraient servi à redessiner le paysage politique au Libéria et de la sous-région ouest-africaine.


A toutes fins utiles, la société Cora de Comstar qui a été la première compagnie de téléphonie mobile en Côte d’Ivoire, a été fermée et les clés mis sous le paillasson par les autorités ivoiriennes bien que cette société ait gagné son procès devant les plus hautes juridictions ivoiro-belges. Le représentant des intérêts belges en Côte d’Ivoire, M. Alexandre Galley avait été enlevé par des autorités militaires du palais présidentiel dans le super marché de Soccocé sis aux II-Plateaux. Cette opération avait été, dit-on, dirigée et commandée par le colonel Nathael Ehouma, le tout-puissant commandant du Groupe de sécurité présidentiel. Ce dernier a été secondé par le commandant de la gendarmerie nationale, Abéhi. Le Pca de Cora de Comstar, M. Alexandre Galley a dû son salut à la foule qui scandait, « à bas les escadrons de la mort » et aussi à la promptitude de la presse nationale et internationale. Le journaliste franco-canadien, Guy André Kieffer y avait joué un grand rôle.

Six mois plus tard, le journaliste franco-canadien est enlevé à son tour dans un super marché à Abidjan où il aurait eu rendez-vous avec M. Michel Légré, beau-frère de la première Dame, Simone Ehivet Gbagbo. Est-ce les mêmes exécutants, les mêmes commanditaires qui ont opéré à Sococé ? Toujours est-il que cette fois, ils n’ont pas raté leur cible. Aujourd’hui, la piste la plus plausible dans la disparitioin du journaliste serait celle du rapport de Kieffer détenu par le juge français Ramaël. Il ya avait plusieurs raisons de se debarasser de Kieffer, pas seulement celle du café-cacao. Une affaire d’État selon notre interlocuteur, dont on ne saura, selon toute vraissemblance, jamais toute la vérité.

K.S.

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction