Café-cacao Le procès reporté à lundi

Amadou Gon, ex ministre de l'agriculture

Le tribunal d’Abidjan a reporté à lundi prochain le procès des anciens dirigeants des structures de la filière café-cacao. L’annonce a été faite hier, lundi 1er juillet 2012 par l’un des assesseurs du président du Tribunal, Me Hamed Coulibaly. Selon lui, le président du Tribunal ne se porterait pas bien. L’audition des prévenus a débuté depuis le 18 juin 2012. Tour à tour ont été entendus les anciens responsables de l’Autorité de régulation du café-cacao (ARCC), de la Bourse du café-cacao (BCC), du Fonds de régulation et de contrôle (FRC), du Fonds de garantie des coopératives café-cacao (FGCCC), Sifca-coop, etc. Tous ont dit leur part de vérité et réclamés la comparution des ministres de tutelle. Les anciens responsables des structures de la filière café-cacao avaient été arrêtés en juin 2008 sous le régime de Laurent Gbagbo. Ils sont poursuivis notamment pour détournement de fonds, escroquerie, abus de biens sociaux, faux et usage de faux. Une centaine de témoins ont déjà été entendus. Certains témoins ont déjà chiffré les malversations mises en cause : 900 milliards de francs Cfa détournés entre 2002 et 2008, selon les experts de la douane. Un témoin affirme que le Fonds de développement et de promotion des activités des producteurs, l’une des multiples structures de la filière, avait acheté des véhicules et en avait donné au moins un à un particulier n’ayant aucun rapport avec le fonds. L’autre malversation révélée devant le tribunal, concernant une structure qui était chargée de construire 2 000 pompes hydrauliques dont le coup était évalué à 10 milliards de francs Cfa. Seuls 59 puits ont été réalisés. Le procès se tient trois fois par semaine. Le délibéré est prévu pour le mois d’octobre prochain.

Cyrille Djedje
Source: La Nouvelle

Commentaires facebook

Author: La Rédaction