L’Archevêque de Yamoussoukro s’attaque aux hommes politiques


L’archevêque du diocèse de Yamoussoukro, Mgr Marcellin Yao Kouadio, a officié la messe de confirmation du baptême de 125 chrétiens catholiques le dimanche 1er juillet 2012. Devant les fidèles, il a asséné ses vérités aux hommes politiques ivoiriens qui selon lui, ont comme seule arme le mensonge. Selon l’Archevêque de Yamoussoukro, «il y a trop de mensonges dans ce pays. Dès que quelqu’un accède au pouvoir, avant même qu’il n’y mette les pieds, il commence à verser dans le mensonge», a-t-il déploré, ajoutant que le mensonge est devenu le dénominateur commun de tous les hommes politiques et des dirigeants. La conséquence de cela, à l’en croire, c’est la corruption. Mgr Yao Kouadio a dénoncé, en outre, les dérives des parents d’élèves qui n’hésitent pas à corrompre les enseignants pour faire admettre leurs enfants en classe supérieure. «Dans ce pays, lorsque vous mettez la justice là où il n’y en a pas, vous êtes menacé. Un proviseur dans une partie de ce pays a été menacé et il a dû aller habiter à près de 30 kilomètres de son lycée parce qu’il a refusé de verser dans la fraude aux examens du BAC et du BEPC. On a trouvé qu’il n’est pas bien. Une de nos religieuses qui s’est opposée à ce qu’on aide les tout petits en copiant les sujets des examens au tableau, a été elle aussi mal vue par les parents d’élèves. Des parents lui ont même dit qu’elle veut les amener à inscrire leurs enfants au privé et donc à payer des cours dans ces collèges privés», s’est-il offusqué. Malheureusement, selon ce responsable de l’Eglise catholique, cette situation perdure parce qu’il y a un manque de volonté, car «là où il y a l’injustice, le mensonge et la corruption, lorsque tu veux mettre la justice et la vérité, on est menacé». Contrairement à ce que les dirigeants ivoiriens prônent, à savoir le changement de mentalité, Mgr Yao Kouadio a indiqué que ce ne sont pas les mentalités qu’il faut changer mais plutôt le rapport à Dieu. C’est la seule manière, selon lui, de lutter contre ces problèmes évoqués. Aussi l’Archevêque de Yamoussoukro a-t-il mis les nouveaux confirmés dans le baptême et tous les chrétiens en mission. «Soyez rassurés, vous avez désormais l’Esprit Saint. Vous devez prendre conscience des dons de Dieu. Comme des apôtres, vous avez la sagesse, l’intelligence et l’amour. Vous ne devez pas gâter mais arranger. Soyez des conseillers et cultivez l’amour. Soyez des artisans de la paix et de l’amour», a-t-il suggéré. Appelant les Chrétiens à afficher leur position en toute circonstance, sans crainte.

Gnandé TIA à Toumodi
L’Inter

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction