L’attaque dans l’ouest ivoirien en vedette dans les quotidiens à Abidjan

APA-Abidjan (Côte d’Ivoire)

L’attaque de Toulépleu, à plus de 600 km à l’Ouest d’Abidjan, survenue lundi, fait la une des journaux quotidiens ivoiriens parus mardi.
‘’Toulépleu attaquée par des miliciens et mercenaires hier, des hélicos de l’Onuci entrent en action’’, écrit Le Jour Plus, précisant que l’attaque a été planifiée depuis le comté du Nimba au Libéria alors que le secrétaire général du Rassemblement des républicains (RDR, au pouvoir), Amadou Soumahoro, estime « qu’aucun coup d’Etat ne peut réussir dans la nouvelle Côte d’Ivoire ».

Pour Le Patriote, des assaillants pro-Gbagbo ont été repoussés par les Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) à Toulépleu. « 2 Mi-24 de l’ONUCI en renfort », poursuit le Patriote rassurant que la « situation est sous contrôle ».

Selon Notre Voie, les populations fuient en masse après l’attaque d’un poste des FRCI à Toulépleu. Ce journal ajoute qu’il y a avait « foule, foule, foule » hier à La Haye lors d’une manifestation pour la libération de Gbagbo.

Sur le même sujet, Soir Info annonce que des « centaines de partisans de Gbagbo ont manifesté hier à la CPI ». « Aucun coup d’Etat ne peut prospérer », renchérit de son côté Amadou Soumahoro, le secrétaire général du RDR dans les colonnes de ce journal.

« Des assaillants frappent encore à Toulépleu », titre L’Inter, ajoutant qu’il y a eu de violents combats contre les FRCI à la frontière avec le Libéria. Dans les colonnes de ce même journal, Mamadou Coulibaly, l’ancien président de l’Assemblée nationale, dit savoir « ceux qui attaquent la Côte d’Ivoire ».

Selon le Nouveau Réveil, Toulépleu a été attaqué hier et libéré le même jour. « Le dispositif sécuritaire renforcé. La situation est sous contrôle », conclut ce journal.

L’Intelligent d’Abidjan croit tout savoir sur « la rébellion pro-Gbagbo qui harcèle Ouattara » relevant au passage un malentendu entre les FRCI et les gendarmes. « Soro est encore monté au créneau », ajoute le même journal.

Le quotidien L’Expression note pour sa part une riposte fatale des FRCI après l’attaque de Toulépleu, annonçant dans la foulée que « des assaillants ont été arrêtés ».

LS/od/APA
2012-08-14 11:29:49

…………

Côte d’Ivoire : nouvelle attaque contre les FRCI, à la frontière du Liberia

Par Baudelaire Mieu, à Abidjan Jeune-Afrique

Des soldats ivoiriens du poste de Pekambly, à la frontière du Liberia, ont été attaqués par des hommes en armes venus du pays voisin, lundi 13 août. Le bilan serait d’au moins un mort parmi les FRCI.
La série noire continue pour les Forces républicaines de Côte d’Ivoire. Lundi 13 août, leur position de Pekambly, à la frontiere libérienne, dans l’Ouest du pays, a été le théâtre d’une violente attaque d’hommes armés venus du Liberia. En milieu d’après-midi, des combats étaient toujours en cours pour repousser les assaillants. Selon nos informations, ils auraient fait au moins un mort parmi les soldats réguliers et plusieurs blessés grave. Prise en deux feux et paniquée, la population civile s’est refugiée en brousse, selon les autorites administratives de Touleupleu, le chef lieu de département distant d’environ 14 km des combats.
« Notre position à Pekambly a été attaquée par des hommes venus du Liberia. La porosité de la frontière du côté libérien est à chaque fois une source de préoccupation pour l’état-major des FRCI », a confié un commandant de l’armée ivoirienne dans la région, qui a requis l’anonymat. Les Nations Unies ont dépêché des renforts de Casques bleus dans la zone, de même que les FRCI. Joint par jeune Afrique, le ministre délégué a la Défense, Paul Koffi Koffi, s’est refusé a tout commentaire pour le moment, promettant de faire le point ultérieurement. Face aux nombreuses attaques commises contre l’armée ivoirienne ces derniers mois, le gouvernement a promis d’intensifier le déploiement militaire sur l’ensemble du territoire pour améliorer sa sécurisation.
______
Par Baudelaire Mieu, à Abidjan

Lire l’article sur Jeuneafrique.com : Côte d’Ivoire : nouvelle attaque contre les FRCI, à la frontière du Liberia | Jeuneafrique.com – le premier site d’information et d’actualité sur l’Afrique

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »20″ width= »570″ color= »light » code= »html5″ ]

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction