La CPI se déclare compétente à juger Gbagbo, sa requête rejetée

La Chambre préliminaire I de la CPI, dans une décision No ICC-02/11-01/11, rendue ce 15 août 2012 rejette l’exception d’incompétence soulevée par la défense de l’ex président de Côte-d’Ivoire Laurent Gbagbo. En termes moins juridiques, la CPI estime qu’elle est compétente à juger Laurent Gbagbo. La CPI rejette aussi toute responsabilité dans « les violations des droits fondamentaux » de l’ex président ivoirien durant sa période de détention par les nouvelles autorités ivoiriennes, entre mi avril et fin novembre 2011.
La nouvelle date de l’audience de confirmation ou de non-confirmation des charges contre Laurent Gbagbo, n’a toujours pas été fixée. Prévue pour le 18 juin dernier, cette audience avait été reportée au 13 Août, avant d’être à nouveau annulée pour diverses raisons politico-juridiques. Arrêté le 11 avril 2011 par les forces d’élites françaises accompagnées de Forces pro-Ouattara, Laurent Gbagbo est incarcéré depuis fin novembre 2011 au Pays-Bas, après plusieurs mois d’emprisonnement au nord de la Côte-d’Ivoire. Plusieurs autres membres de sa mouvance politique, dont son épouse Simon Gbagbo et son fils Michel, sont détenus en Côte-d’Ivoire pour des raisons politiques, sans jugements.

Connectionivoirienne.net

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires