Épuration ethnique ? La vérité sur les militaires ivoiriens dans les goulags de Ouattara

Epuration ethnique déguisée ? La vérité sur les ex-FDS qui croupissent dans les goulags du régime

Ils sont plusieurs dizaines, mis au bagne par le régime Ouattara alors que leurs supérieurs hiérarchiques sous lesquels ils ont servi s’acoquinent avec un Ouattara contre qui ils les ont pourtant dressés. Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (Maca), Maison d’Arrêt Militaire d’Abidjan (Mama), goulags du nord ivoirien… Depuis l’avènement du régime Ouattara au pouvoir, un grand nombre de militaires ivoiriens sont embastillés. La suspicion est la règle, les règlements de compte pullulent. Certains sont accusés d’atteinte à la défense de nationale, d’autres d’atteinte à la sûreté de l’Etat ou d’enlèvement, de séquestration et d’assassinat. Des accusations bien plus fantaisistes qu’autre chose qui cachent des desseins inavoués. En réalité, une véritable épuration ethnique (voir la liste des ex-FDS emprisonnés) est orchestrée au sein de «la grande muette»…si on peut encore appeler ainsi l’agglomérat militaire où place est faite à des milliers d’éléments de l’ex-rébellion venus exclusivement du nord et de certains pays voisins, d’après un rapport produit à l’issue d’un séminaire organisé par l’Opération des Nations-Unies (Onuci) en juin dernier à Duékoué.
Parmi ces ex-Fds toujours détenus au bagne figurent des ex-collaborateurs du commandant Abéhi, jugés par le tribunal militaire, libérés puis rappelés par leurs supérieurs hiérarchiques pour être jetés en prison à nouveau.
Le coup de semonce est venu d’Ange Kessy, commissaire du gouvernement qui a très vite inculpé pour «crimes de guerre» 56 militaires, gendarmes et policiers. 23 d’entre eux sont issus de la garde rapprochée de Gbagbo. Ils sont actuellement enfermés dans un conteneur à la Compagnie territoriale de Korhogo, dans des conditions inhumaines. Nombreux sont ceux qui n’ont pas encore été entendus sur le fond des chefs d’accusation qui sont retenus contre eux. D’autres sont en fuite hors du pays.

Leurs familles dans des conditions de vie déplorables

Il est de notoriété publique que quand le régime Ouattara frappe le responsable d’une famille, il ne fait pas de quartier. Les cas des Gbagbo et Douati sont là pour l’attester. Depuis qu’ils ont été arrêtés, jetés en prison et que leurs différents comptes bancaires sont gelés, les éléments des ex-Forces de défense et de sécurité sont meurtris à l’idée de voir leurs familles dans le dénuement total. Annoncé en juillet dernier comme un «acte purement humanitaire» accordé par Alassane Ouattara, le dégel des avoirs de certains militaires concernés par la mesure, selon des sources proches du dossier, n’est pas encore effectif. Au point où des familles sont en passe d’être vidées de leur domicile par leurs bailleurs. Mieux, avec la rentrée scolaire qui pointe son nez, certaines familles ne savent pas à quel saint se vouer, la pitance quotidienne étant devenue un véritable chemin de croix.

Par Par Gilles Naismon – Le Nouveau Courrier

Liste des ex-FDS en prison ou assassinés


Ex-FDS à la MAMA (Maison d’Arrêt Militaire d’Abidjan)
1 – Lt/Col Gnatoa Katé Paulin (Bété)
2 – Commissaire Gboko Zokou Jean-Claude (Bété)
3 – Commissaire Atsin Viviane (Akyé)
4 – Cdt Koukougnon Ossou Louis (Bété)
5 – Capitaine Goué Blépou Jean-Franck Hilaire (Yacouba)
6 – Capitaine Zoh Loua Jean (Yacouba)
7 – Capitaine Kabran Mian (Agni)
8 – Lieutenant Djaco Ahi Landry (Bété)
9 – Lieutenant Kouyo Anderson (Bété)
10 – Lieutenant Krappa Kouakou Bio Emmanuel (Abron)
11 – Lieutenant Seri Mathurin (Bété)
12 – Lieutenant Kpidi Agnibi Hortense (Akyé)
13 – Lieutenant Aman Aka Molière (Agni)
14 – S/Lieutenant Séri Bouabré (Bété)
15 – S/Lieutenant N’Zué N’Guessan Hypolite (Baoulé)
16 – Adjudant/chef Kokobo Gokou (Bété)
17 – Adjudant/chef Bédé Koffi (Abbey)
18 – Adjudant/chef Gamené Lokrou (Bété)
19 – Adjudant/chef Yapo Roger (Akyé)
20 – Adjudant Koutouan Abrogoua Pierre (Ebrié)
21 – Adjudant Kacou N’Cho Egui (Abbey)
22 – Sergent/chef Yapo Cho Edwige (Akyé)
23 – Sergent/chef Yaté N’Djaumon Gervais (Ebrié)
24 – Sergent/chef Kouadio Koffi Remi (Agni)
25 – Sergent/chef Zogbo Guero Benoît Victor (Bété)
26 – Sergent/chef Touvori Jean Fidel Guié (Gouro)
27 – Sergent/chef Ahiman Landry Charles (Ebrié)
28 – Sergent/chef Chonou Séka Nazaire (Akyé)
29 – Mdl/chef Ogou Parfait (Akyé)
30 – Mdl/chef George Pegard Egni (Gouro)
31 – Mdl/chef Zehe Bi Irié François (Gouro)
32 – Mdl/chef Anzoua Kouassi N’Guettia Marcelin (Abron)
33 – Mdl/chef Djoman Billy Augustin (Bété)
34 – Mdl/chef Beugré Lacoste Guy (Adjoukrou)
35 – Mdl/chef Apka Akpes Hervé (Adjoukrou)
36 – Mdl/chef N’Guessan Yao Honoré Marc (Baoulé)
37 – Mdl/chef Kouassi Antonio Démissère (Baoulé)
38 – Mdl/chef Bah Sédoué Jean César (Guéré)
39 – Mdl/chef Meyan Abonin Jean (Ebrié)
40 – Mdl/chef N’Dri Assémian Jean François (Agni)
41 – Mdl/chef Kamana Tanoh Brice Eric (Agni)
42 – Mdl/chef Gbelia Francis (Bété)
43 – Mdl/chef Tapé Georges (Bété)
44 – Mdl/chef Kobri Kouadio Paul (Agni)
45 – MT Djoman Martin (Ebrié)
46– Mdl Anho Logontché Henry Stéphane (Alladjan)
47 – Mdl Kotia Samson (Akyé)
48 – Mdl Keyou Hugues Patrick (Bété)
49 – Mdl Fanny Sindou (Sénoufo)
50 – Mdl Ninignon Kpagnoubo Laurent (Guéré)
51 – Mdl Zadi Gouhourou (Bété)
52 – Mdl Kouby Nenefe Olivier (Bété)
53 – Mdl Tuo Kolo (Sénoufo)
54 – Mdl Tama Bi Koffi Rostand (Gouro)
55 – Mdl Aka Anoh Jaurès (Abbey)
56 – Mdl Aka Mathurin ()
57 – Mdl Koué Darius Otis Georges (Gouro)
58 – Mdl Guy Pié Claude (Kroumen)
59 – S/M N’Da Serge Hervé (Akyé)
60 – Sgt Brou Serge Pacôme Durand ()
61 – Sgt Ehouman Alphonse Boni (Agni)
62 – Sgt Baumauher Koré Guillaume (Bété)
63 – Sgt Dré Anéamian (Bété)
64 – Sgt Guéi Kipré (Guéré)
65 – Sgt Nahounou Stéphane (Bété)
66 – Sgt Débaï Bohonébo (Guéré)
67 – Sgt Diomandé Loua Sahi (Yacouba)
68 – Sgt Dibi N’Doffou Jean-Baptiste (Abbey)
69 – Sgt Koua Kouamé Baguyosse (Agni)
70 – Sgt Kouassi Noël Jean-Claude ()
71 – Bier Bahie Nado Nagnon (Bété)
72 – Bier Alla Aka Mathurin (Baoulé)
73 – Bier Brissi Guy Delmasse Gnakouri (Bété)
74 – Bier Lago Désiré (Bété)
75 – Bier Atcha Vagbé Arthur (Ebrié)
76 – Bier Déchi N’Takpé Jérémie (Abbey)
77 – Bier Zan Bi Yao (Gouro)
78 – Caporal Guédé Tazéré Esaïe (Bété)
79 – Caporal Zouzoua Balou (Bété)
80 – Caporal Mabré Alain (Guéré)
81 – Caporal Akpa Akpro Jean Claude (Adjoukrou)
82 – Caporal Yoro Lago Maxime Antoine (Bété)
83 – Caporal Zézé Baudelaire (Bété)
84 – Caporal Tiama Yalley Simon (Gagou)
85 – QM1 Zéadé Pagnet (Guéré)
86 – Caporal Zamblé Bi Zamblé (Gouro)
87 – Caporal Taho Serge (Guéré)

Assassinés connus
1 – Col/major Parfait Gohourou
2 – Lt/col Ehouman Brouha Nathanaël

Ex-FDS incarcérées à la MACA (Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan)
1– Amiral Vagba Faussignaux (Bété)
2– Colonel Aby Jean (M’Batto)
3– Lt-Col Ohoukou M. Leopold (M’Batto)
4– Cdt Toualy Ogou (Bété)
5– Cdt Kipré Yagba (Bété)
6– Commissaire Osée Logney (Bété)
7– Capitaine Monsia Désiré (Guéré)
8– Capitaine Chiawa David (Attié)
9– Capitaine Kangbé Antoine (Wan)
10– Lieutenant Koé Bi Suy Christian (Gouro)
11– Lieutenant Zoh Loua Pierre (Yacouba)
12– Adj/chef Gnohouré Akahi Louis (Bété)
13– Adjudant Guéhoué Dibo Jean-Jaurès (Guéré)
14– Sgt/chef Lagaud Léon Jean Noël (Bété)
15– Sgt/chef Séry Joseph (Bété)
16– Sgt/chef Sian Désiré (Guéré)
17– Sgt/chef Boblahi Jean (Guéré)
18– Sgt Mel N’Da Guy (Adjoukrou)
19– Sgt Abalé Cyriaque (Dida)
20– Sgt Toh Ferdinand (Yacouba)
21– Sgt Touali Noël (Bété)
22– Sgt Ali Gbizié Pierre (Dida)
23– Mdl Blédou Sahiri Didier (Bété)
24– S/off marine Zadi Gbaka Samuel (Bété)
25– Sgt Kouassi Jean-Michel (Gagou)
26– Caporal Tré Landry Igor (Bété)
27– Caporal Gnabély Henri Théodore (Bété)
28– Caporal Dobré Elie (Godié)
29– Caporal Gnakry Obou Guy Mermoz (Bété)
30– Caporal Béglo Bliko Michel (Godié)
31– Caporal Zézé Kabi Jean (Bété)
32– Caporal Zézé Nahounou (Bété)
33– Caporal Ouga Zokou Simplice (Bété)
34– Caporal Gbessé Tapé (Bété)

 

Titre »J-ci.net

Author: La Rédaction