Les contradictions qu’affronte Charles Blé Goudé

publicité

Blé Goudé a fait plusieurs déclarations depuis son lieu d’exil. Elles sont mêmes nombreuses. Selon les évolutions de l’actualité interne, elles varient. Les propos de Blé Goudé prennent la couleur de la météopolitique locale. Quand le pouvoir met la pression, Blé Goudé critique avec véhémence. Une première fois, quand il a parlé de dialogue, des partisans de Laurent Gbagbo, à défaut de le traiter de vendu, l’ont qualifié d’irréaliste, pour ne pas dire de fou.
Toutefois quand des mandats d’arrêt ont été lancés et que des mesures ont été prises contre des pro-Gbagbo, Blé Goudé, en a profité pour critiquer les autorités ivoirienne et se remettre en phase avec les siens. Que veut Blé Goudé en réalité ? Selon nos sources, ses exigences sont simples : rentrer au pays librement, participer à la réconciliation et préparer son ave- nir politique dans une sorte d’après-Gbagbo et d’après Ouattara, sans jamais renier l’ex-président de la République. Par opportunisme, et aus- si par devoir de gratitude, Charles Blé Goudé, tout en souhaitant jouer sa propre carte, estime que le sort qui est fait à son ancien mentor, Laurent Gbagbo, n’est pas juste et est inacceptable. Le leader des patriotes n’a pas d’autres choix : car il sait qu’à défaut d’être adoubé, par Laurent Gbagbo, une excommuniation ou un soupçon de trahison ou de collusion avec le régime Ouattara, va ruiner sa carrière politique. Charles Blé Goudé est donc obligé de marcher sur des œufs dans ses échanges avec le pouvoir Ouattara, en particulier avec le ministre d’Etat, Hamed Bakayoko. Pour ne pas perdre sa crédibilité. En même temps, il doit rester sur ses gardes face aux radicaux du régime, toujours prêts à être plus royalistes que le roi et qui peuvent faire penser que le ministre d’Etat ne fait que l’endormir, l’amener à baisser la garde, pour ensuite le cueillir comme un fruit mûr. Enfin, ceux qui voient en Blé Goudé un adversaire politique redoutable, dans un environnement apaisé et sécurisé qui sont aussi bien pro-Gbagbo que pro-Ouattara peuvent en coulisses déplorer une éventuelle impunité dont pourrait bénéficier l’ex-président de la galaxie patriotique, soucieux profondément de venir jouer sa partition dans la vie politique du pays.

CK

L’Intelligent d’Abidjan

Commentaires facebook

Author: La Rédaction