Déchets toxiques – Les victimes sollicitent l’Union européenne

Koneco

 

Une délégation du réseau national pour la défense des victimes des déchets toxiques de Côte d’Ivoire (Renadvidet-Ci) ont demandé mercredi dernier, au cours d’une rencontre dans les locaux de la délégation de l’Union européenne(Ue), au Plateau, au représentant-résident de cette institution, M. Bruno Pozzy, de peser de tout son poids auprès des autorités ivoiriennes pour le remboursement de la somme de 4,815 milliards de F.cfa destinés à leur indemnisation et la libération de leur président, Charles Hanon Koffi, détenu à la Maca depuis le 18 juin dernier pour « trouble à l’ordre public et diffamation à l’endroit du Premier ministre » qu’ils jugent arbitraire et scandaleux. Car, ils trouvent inconcevable que Charles Koffi, le principal plaignant dans la procédure de détournement de leur argent soit emprisonné injustement à la Maca. Enfin, les victimes des déchets toxiques ont réclamé un audit sur la gestion des 4,815 milliards F.cfa par le cabinet Deloitte and Touch ou tout autre cabinet d’experts internationaux pour mettre la main sur les présumés auteurs dont M. Koné Cheick Oumar, président de l’Africa sport national. Leur hôte a promis de donner une suite à leur requête.

Didier Kéi
Notre Voie

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction