Côte d’Ivoire « situation sécuritaire dégradante » vers un report de la réduction des effectifs ?

Extrait du discours de M. Ladsous (photo droite) devant la Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation
Quatrième Commission 14e séance – 1er novembre
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

QUATRIÈME COMMISSION: LE MAINTIEN DE LA PAIX, QUI EST UN ARRANGEMENT FINANCIER EFFICACE, RESTE TRIBUTAIRE D’UN PARTENARIAT MONDIAL

C’est un vecteur polyvalent et financièrement efficace de l’action politique et opérationnelle de la communauté internationale, souligne M. Ladsous.

En Côte d’Ivoire

(…) M. Ladsous a également fait le point sur la situation en République démocratique du Congo (RDC), en Afrique de l’Ouest, et plus particulièrement en Côte d’Ivoire.

Dans le cas de la Côte d’Ivoire, il a noté que, malgré les progrès accomplis vers le rétablissement d’une situation normale, les principales causes d’instabilité n’ont pas pu être adressées et que la situation sécuritaire se dégradait. Rappelant que des discussions sont en cours, il a insisté sur le fait qu’il fallait accélérer ces efforts. En attendant, le Secrétaire général adjoint a proposé de reporter la réduction des effectifs militaires de l’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (UNOCI) à l’année prochaine.

(…)

[Facebook_Comments_Widget title= »Commentaire Facebook » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »570″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction