FPI France – Brigitte Kuyo « destituée » [vidéo]

Brigitte Kuyo, représentante en France du Front Populaire ivoirien (FPI) ex parti au pouvoir en Côte-d’Ivoire, vient d’être relevée de ses fonctions par le président par intérim du FPI Miaka Oureto, nous l’apprenons ce soir [samedi] à Paris. Cette « destitution » a été signifiée à Kuyo Brigitte lors d’une réunion tenue ce même samedi avec la direction du FPI, dont une délégation réside depuis quelques semaines en France. Mme Assalé Adé Hortense remplace dame Brigitte Kuyo, épouse Sylla. Selon nos informations, Laurent Gbagbo aurait « himself » donné son feu vert au « limogeage » de celle qui succédait il y a une dizaine d’années de cela, à Eugene Djué comme représentante du FPI en France. Miaka Ouretto était en effet récemment à La Haye rencontrer Laurent Gbagbo, à la prison de Scheveningen. Rappelons que les représentants du Front Populaire Ivoirien à l’étranger ne sont pas élus, mais nommés par le président du parti. Mme Sylla née Kuyo avait été nommée par l’ex premier ministre Affi N’guessan, emprisonné depuis avril 2011 à Bouna dans le nord de la Côte-d’Ivoire.

Liman Serge | Connectionivoirienne.net


…………………

COMMUNIQUE DE PRESSE RELATIVEMENT A LA MISSION DE LA DIRECTION DU FRONT POPULAIRE IVOIRIEN EN EUROPE

Du 06 novembre au 1er décembre 2012, une délégation de la Direction du Front Populaire Ivoirien (FPI), conduite par son président, Monsieur MIAKA OURETTO a effectué une mission en Europe. La délégation comprenait le vice président Michel AMANI NGUESSAN, les Secrétaires Généraux Adjoints Brunot GNAOULE OUPOH, Faustin DEDI SERI et BAMBA Massany et les Secrétaires Nationaux SERI Gouagnon, Jean-Gervais TCHEIDE, Innocent AKOI et Nicolas NGUESSAN LAVRI et un membre du Comité central, Désiré PORQUET. Cette mission qui s’est déroulée en deux (2) étapes, avait pour objectif principal de repositionner le FPI à l’international afin de donner une meilleure lisibilité à sa lutte aujourd’hui en Côte d’Ivoire. La mission préparatoire a eu lieu du 06 au 20 novembre et la mission principale du 21 novembre au 1er décembre 2012.

Au cours de son séjour, la délégation a eu des séances de travail en France, en Italie et en suède et plusieurs visites à la Haye au Pays Bas. A la Haye, Messieurs MIAKA et PORQUET ont rencontré le Président Laurent GBAGBO avec qui ils ont eu individuellement des échanges fort enrichissants. Le président Laurent GBAGBO adresse ses salutations à tous ses compatriotes et leur souhaite beaucoup de courage, d’abnégation et de perspicacité dans la lutte pour la démocratie. Il encourage le FPI à maintenir le cap politique de l’accession au pouvoir d’Etat par les urnes, en demeurant l’épine dorsale de la conquête permanente des droits et libertés démocratiques en Côte d’ivoire et en Afrique. A l’occasion de cette mission, conformément à son cahier de charges qu’elle a reçu du parti, la délégation a eu des rencontres avec des responsables de haut niveau à l’Elysée et du Ministère Français des Affaires Etrangères au Quai d’Orsay , ainsi qu’avec plusieurs autorités politiques françaises dont celles du Parti Socialiste (PS) , du Parti Communiste, du Parti de Gauche et d’éminentes personnalités de la Société Civile. La délégation du FPI a rencontré par ailleurs des hauts responsables du Parlement et du Gouvernement suédois avec qui elle a évoqué la situation sociopolitique en Côte d’ivoire. La délégation du FPI a en outre, initié plusieurs rencontres d’échanges avec des partis politiques ivoiriens, l’ensemble des associations et mouvements patriotiques ivoiriens, avec qui elle a convenu de mettre en place une plateforme de collaboration pour atteindre les objectifs communs identifiés.

Enfin, conforment aux recommandations de la Convention d’avril 2012, relativement à la dynamisation des structures de base, et pour rester dans la dynamique de l’offensive diplomatique, le président a procédé à la nomination de Madame Hortense ADE ASSALE en qualité de nouvelle représentante FPI France et désigné un Comité de Suivi de la mission autour de la représentation France, composé de Jean-Gervais TCHEIDE, Innocent AKOI, Nicolas NGUESSAN LAVRI et François GUINA. Cette décision marque le début d’un processus de redynamisation de toutes les structures à l’étranger.

Le Front Populaire Ivoirien tient à remercier la Présidence de la République Française, le Ministère Français des Affaires Etrangères, le Parti Socialiste Français, le Parti Communiste et les Partis membres de la Gauche française, la Fondation Jean Jaurès, le Gouvernement et le Parlement Suédois, les représentations du FPI en Europe, toutes les Associations et les Mouvements de soutien au Président Laurent GBAGBO, la presse et les médias français et internationaux, ainsi que leurs différents responsables. Il apprécie à sa juste valeur, cette marque d’attention et les assure de sa totale disponibilté à bien capitaliser les acquis de cette mission pour le retour de la paix sociale et de la normalité démocratique en Côte d’ivoire.

Le Front Populaire Ivoirien tient à remercier particulièrement Son Excellence Charles Providence Gomis, Ambassadeur de la Côte d’ivoire en France qui a reçu la délégation présente en France au cours d’une visite fraternelle et républicaine. Enfin, le Président du Parti félicite tous les membres de la délégation pour le travail accompli avec abnégation. Cette mission constitue pour le Front Populaire Ivoirien, un réel motif supplémentaire d’espoir et d’engagement politique. Fait à Paris, le 1er décembre 2012 La mission

[Facebook_Comments_Widget title= »Commentaire Facebook » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »570″ color= »light » code= »html5″]

Facebook Comments

Author: La Rédaction