« Intoxication et Dénigrement » Le CRI-panafricain de France réagit

Réaction des représentations du CRI-PANAFRICAIN de France, face à la campagne d’intoxication et de dénigrement.

A l’heure où l’Afrique a besoin de la conjugaison des forces de ses filles et ses fils pour relever sa dignité.
Au moment où la terreur et l’injustice ont atteint leur paroxysme dans notre pays la Côte d’Ivoire, et qu’il est plus que urgent de se serrer les coudes pour la libération de nos frères injustement incarcérés et le retour des exilés,
nous assistons, avec consternation, à un déballage médiatique orchestré par des personnes se réclamant du CRI-PANAFRICAIN.

Nous avons conscience que ce déballage de problèmes statutaires, administratifs et juridiques a pour toile de fond une querelle de leadership et d’ego.

Qu’il soit porté à la connaissance de tous, les informations suivantes :
Le CRI-PANAFRICAIN est aujourd’hui un mouvement de résistance ayant des représentations dans la plupart des régions de France. Il s’agit :
de l’Aquitaine (Cri-panafricain Bordeaux) ;
de la Basse Normandie (Cri-panafricain Caen)
de la Bourgogne (Cri-panafricain Dijon)
du Centre (Cri-panafricain Orléans)
du Limousin (Cri-panafricain Brive)
de la Lorraine (Cri-panafricain Toul)
du Midi-Pyrénées (Cri-panafricain de Toulouse)
du Nord (Cri-panafricain Lille)
de la région PACA (Cri-panafricain Marseille) et (Cri-panafricain Nice)
du Pays de Loire (Cri-panafricain Nantes)
Du Rhône-Alpes (Cri-panafricain Lyon).


Il existe également des représentations de ce mouvement de résistance à l’international :
– Côte d’ivoire
– Ghana
– Maroc
– Mauritanie
– USA
– Suisse
– Italie
– Suède
– Danemark
– Allemagne
Nous, représentations du CRI-PANAFRICAIN de France ;
Ne nous reconnaissons pas à travers ce déballage malsain et cette campagne de dénigrement qui discréditent notre mouvement.
Rappelons à ces personnes qui luttent pour leur ego que nous tenons à résister dans la dignité et le respect de la cause pour laquelle nous nous sommes engagés.
Demandons aux auteurs de ces campagnes médiatiques qui ne les grandissent pas, de respecter, par leur retenue, ces anonymes engagés à leurs côtés qui, eux, n’ont pour unique ambition que la libération du Président Laurent GBAGBO, la libération de nos prisonniers, le retour en Côte d’ivoire de nos exilés et d’un état de droit.
Les exhortons à ne pas perdre de vue le fait qu’une lutte n’est efficace que dans l’union et l’unité et que les divisions de ce genre nous desservent tout autant qu’elles font le jeu de l’adversaire.
Leur disons que là-bas en Côte d’Ivoire nos frère et soeurs, nos parents et amis attendent mieux de nous que cet étalage des différends sur la place publique.
Ne reconnaissons pour leader charismatique qu’Abel Naki, derrière lequel nous restons toujours mobilisés.

Dieu bénisse la Côte d’Ivoire !

Fait à Paris le 03 décembre 2012

Les représentations du CRI-PANAFRICAIN France
Le Cri-panafricain Bordeaux
Le Cri-panafricain Brive la Gaillarde
Le Cri-panafricain Caen
Le Cri-panafricain Dijon
Le Cri-panafricain Lille
Le Cri-panafricain Lyon
Le Cri-panafricain Marseille
Le Cri-panafricain Nantes
Le Cri-panafricain Nice
Le Cri-panafricain Orléans
Le Cri-panafricain Toul
Le Cri-panafricain Toulouse

 

[Facebook_Comments_Widget title= »Commentaire Facebook » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »570″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction