La recherche des armes illégales effraie la population de Bonoua

Le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi, s’est rendu sur les lieux de l’attaque d’une gendarmerie, le 21 septembre 2012.

Par RFI

Les habitants de Bonoua, à une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Abidjan, étaient face au ministre délégué à la Défense, lundi 10 décembre. Les populations de cette cité « paisible, hier » avant la crise postélectorale ont exprimé leur peur à Paul Koffi Koffi, à cause des découvertes de caches d’armes de guerre puis des détonations et crépitements entendus par deux fois en 2012.

Des échanges de tirs d’armes automatiques et l’explosion d’une grenade en pleine nuit ont réveillé les habitants de Bonoua, la semaine dernière. La recherche d’armements cachés dans une habitation privée a été à l’origine de ces bruits de bottes. Le ministre délégué à la Défense, Paul Koffi Koffi justifie l’action : « La crise a généré une prolifération énorme d’armes. Les armes se trouvent dans les concessions, dans les plantations, partout. Et lorsque nous avons les informations sur une présence d’armes, nous envoyons nos hommes pour pouvoir les mettre effectivement hors d’état de nuire et les récupérer. Malheureusement, il arrive parfois qu’il y ait des résistances et nos hommes sont obligés de se défendre. »

Après les attaques simultanées qui ont visé la police, la gendarmerie et l’armée à la mi-octobre et la découverte d’armes de guerre dans une maison d’un particulier quatre mois plus tôt, Bonoua a été cette fois déclarée zone rouge et ce n’est pas pour rassurer les habitants de la cité. « La zone rouge, c’est pour dire très simplement qu’à compter de maintenant, nous allons sévir à Bonoua, prévient le ministre Paul Koffi Koffi. Nous n’allons pas tolérer la présence d’armes et surtout d’armes de guerre qu’on a pu observer. »

Le ministre ivoirien délégué à la Défense a promis une augmentation des moyens en hommes et en matériel pour renforcer les unités des forces de sécurité de Bonoua.

[Facebook_Comments_Widget title= »Commentaire Facebook » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »570″ color= »light » code= »html5″]

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires