Depardieu: « Poutine m’a déjà envoyé un passeport « 

Le Monde.fr

Avant de s’installer en Belgique, Gérard Depardieu continue de se balader dans la rue du Cherche- midi, au cœur de Paris. Mardi, il a ainsi réuni quelques amis – essentiellement des gens du quartier – pour boire une coupe de champagne et déjeuner dans son restaurant Le bien décidé, à trois pas de l’hôtel particulier qu’il vient de mettre en vente.
« DÉCIDÉ À INCARNER L’OPPOSITION À FRANÇOIS HOLLANDE »

« D’excellente humeur et décidé à incarner l’opposition à François Hollande et Jean-Marc Ayrault », assure l’un des convives, la star du cinéma français a expliqué en riant avoir préparé son départ « dès le lendemain de l’élection du président socialiste », tout en soulignant qu’il vit déjà la moitié de l’année à l’étranger.


Alors que certains convives doutaient encore de son installation de l’autre côté de la frontière belge, Depardieu a lancé qu’il pouvait déjà compter sur trois pays pour l’accueillir. La Belgique, où il vient d’acheter une maison, le Monténegro, où il a des amis et fait des affaires, et la Russie : « Poutine m’a déjà envoyé un passeport ! », s’est amusé Depardieu.

Aux commerçants du quartier, atterrés par le départ de la star qui, depuis plusieurs années, soutient financièrement les artisans et commerces de bouche d’une rue gagnée peu à peu par les boutiques de vêtements, Gérard Depardieu a promis qu’il reviendrait régulièrement « faire la fête ».

Raphaëlle Bacqué

[Facebook_Comments_Widget title= »Commentaire Facebook » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »570″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction