Affaire Bictogo-Le Drian, l’incident diplomatique évité, la peur de Ouattara ?

Jean Yves le Drian

Jean Luc le Drian, un homme d’affaires français dans le café-cacao, a fait l’objet d’une arrestation en Côte-d’Ivoire, durant le weekend du 21 au 23 décembre dernier. Le quotidien ivoirien le Nouveau Courrier rapporte cette information dans son édition en ligne (internet) de ce jour, mercredi 26 décembre 2012. Selon ce confrère, un contentieux commercial entre l’homme d’affaires français et l’ancien ministre ivoirien Adama Bictogo , serait à la base de l’arrestation de Jean Luc le Drian, suivie de son incarceration à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan MACA. Le mandat d’amener du portait la signature de la doyenne des juges d’instruction près le tribunal d’Abidjan, Cissé Makoueéni.

Trafic d’influence ?

L’incident diplomatique aurait été évité de justesse. C’est un Alassane Ouattara en colère qui aurait sommé la doyenne des juges de faires libérer l’homme d’affaires. En effet, les autorités françaises, auraient fait mains et pieds pour obtenir la libération immédiate de le Drian, présenté par le Nouveau Courrier comme un cousin de l’actuel ministre français de la Défense, Jean-Yves le Drian [gouvernements Jean-Marc Ayrault I et II]. L’ambassadeur de France en Côte-d’Ivoire, Geroges Serre himself aurait conduit les tractations en hauts lieux ayant abouti à la remise en liberté du prisonnier d’un weekend Jean Luc le Drian, le lundi 24 décembre 2012.

[Facebook_Comments_Widget title= »Commentaire Facebook » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »570″ color= »light » code= »html5″]

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:
blank

Publié par La Rédaction