Deuil national de 3 jours

Le gouvernement de Côte-d’Ivoire vient d’annoncer un deuil national de 3 jours à compter de mercredi 2 janvier, suite au drame qui a couté la vie à plus d’une centaine d’Ivoiriens, partis admirer le feu d’artifice géant organisé par le District d’Abidjan, dans la nuit du 31 décembre 2012 au 1er janvier 2013. La traditionnelle cérémonie de voeux au palais présidentiel est reportée à une date ultérieure.

Mambé sur un siège éjectable ?

Au soir de cette catastrophe nationale en ce début d’année 2013, selon des sources proches de Beugré Mambé Gouverneur du district d’Abidjan et organisateur principal du feu d’artifice, ce dernier aurait perdu toute sa sérénité. L’homme est dit, certes littéralement sonné [ce qui est compréhensible] par le nombre de morts et l’ampleur du drame, mais « il craint pour son poste ». Être demis ou rendre lui même sa démission ? Tel semble être le dilemme auquel l’ex président de la commission électorale indépendante (CEI) est confronté en ce début d’année mouvementé.

Liman Serge

Connectionivoirienne.net

[Facebook_Comments_Widget title= »Commentaire Facebook » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »570″ color= »light » code= »html5″]

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires