France 5 morts – Incendie meurtrier en Hauts-de-Seine

Cinq personnes dont un enfant ont été victime ce mercredi matin d’un incendie d’un immeuble, dans le quartier du Luth à Gennevilliers (Hauts-de-Seine). Le maire Jacques Bourgoin a évoqué « le décès de toute une famille ». 18 autres personnes ont été blessées légèrement.

Les cinq victimes se trouvaient dans le même appartement, au 5e étage de l’immeuble, ont précisé les pompiers. Il s’agirait de quatre membres d’une même famille – deux parents, une jeune fille et un enfant – ainsi que d’un ami qui logeait chez eux, a avancé la ministre du Logement, Cécile Duflot, sur place. Le maire de Gennevilliers, Jacques Bourgoin (PCF), a évoqué aussi « le décès de toute une famille ». Les pompiers ont préféré quant à eux se montrer prudents sur l’identité des victimes. Alors que les flammes menaçaient d’embraser le 6e étage, les pompiers ont déployé une échelle, sauvant sept personnes dont un nourrisson qui est légèrement blessé. Sur les 18 blessés, 15 ont été transportés à l’hôpital. Deux pompiers figurent parmi les blessés, l’un pour des brûlures à la main, l’autre après un coup de chaleur.

Le feu, qui a pris dans la nuit au 4e de cet immeuble de six étages, avenue Lénine, s’est propagé par l’extérieur au 5e et a ravagé entièrement les deux appartements de 80 m2. Les pompiers ont été prévenus par l’habitante de l’appartement dans lequel l’incendie s’est déclenché, une dame de 80 ans. Sur place, 120 sapeurs-pompiers, 30 engins et 40 secouristes sont intervenus à partir de 4h15 et le sinistre a pu être éteint vers 6h00. L’immeuble des années 70 est bien entretenu, i la été rénové il y a juste 10 ans. Aucune piste n’est donc privilégiée pour l’instant en ce qui concerne l’origine de cet incendie.

« Genevilliers est en deuil, profondément touchée par le décès de toute une famille », nombreuse et d’origine « populaire », qui est « investie dans la vie de la ville » depuis longtemps, a déclaré le maire PCF, M. Bourgoin, sur les lieux. Manuel Valls, visage sombre, a évoqué des proches de victimes en état de choc: « Nous avons rencontré une famille ravagée par la douleur qui cherche à comprendre ce qui est arrivé. Nous pensons à elle dans ce moment d’horreur », a déclaré le ministre de l’Intérieur.

Le communiqué de Jacques Bourgoin, maire de Gennevilliers

« Avec la municipalité de Gennevilliers, je tiens à exprimer ma plus vive émotion et mon profond soutien aux familles des 5 victimes de l’incendie intervenu dans un logement HLM de Gennevilliers, dans la nuit du 1er au 2 janvier 2013 vers 5 heures du matin.

Avec des élus nous nous sommes immédiatement rendus sur place dès l’annonce de ce terrible incident.

Mon soutien également aux locataires proches qui ont du être évacués et tout particulièrement aux 18 blessés dont 15 sont actuellement hospitalisés.
Les locataires dont les logements ne peuvent être réintégrés, auront de la part de l’Office Public HLM de Gennevilliers, propriétaire de l’immeuble, des propositions de relogement dans la journée.

Cet incident d’origine inconnu pour le moment est intervenu dans un immeuble rénové en 2002 dans le cadre des projets urbains du quartier du Luth.
Toutes les dispositions d’accompagnement psychologiques des personnes ont été mises en place et nous restons très attentifs aux conclusions de l’enquête qui sera conduite par les services spécialisés sur les causes de cet incendie, et je tiens à remercier, la rapidité d’intervention et le dévouement des pompiers dont deux membres ont été blessés. »

 

Humanite.fr

Commentaires facebook

Author: La Rédaction