6 mois de prison confirmés, Akoun interdit de quitter son village pendant un an

akkoun

Laurent Akoun, Secrétaire Général du Front Populaire Ivoirien, le parti de Laurent Gbagb [ancien parti au pouvoir en Côte-d’Ivoire] a été condamné ce mercredi en appel, à 6 mois d’emprisonnement ferme. Le juge chargé du dossier, Ouattara Siriki a donc confirmé le jugement initial du tribunal de 1ère instance d’Abidjan. « Dorénavant on peut tout dire, mais avec la manière » a indiqué le juge Ouattara Siriki. En plus des 6 mois d’emprisonnement ferme, Laurent Akoun se voit condamner « à 12 mois d’interdiction de paraître sur le territoire national excepté son village natal ». Il avait été condamné en août 2012 aux mêmes peines, assorties de la perte de ses droits civiques à la suite de propos tenus lors d’une réunion politique à l’encontre du chef de l’État ivoirien Alassane Ouattara. Le parquet ivoirien avait jugé ses propos subversifs.

Liman Serge

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:
blank

Publié par La Rédaction