Konan Banny installe la représentation de la CDVR à Korhogo

banny

Korhogo, 03 mars (AIP)- Le président de la Commission dialogue vérité et réconciliation (CDVR), M. Charles Konan Banny, a procédé, samedi, à Korhogo, à l’installation de la représentation locale de sa structure, en présence des autorités administratives, politiques, religieuses et des populations.

Le président de la CDVR a remis aux membres de la commission locale les documents qui vont leur servir de support de travail, avant d’insister sur quelques points de leur mission.

«La réconciliation se trouve dans l’esprit des ivoirien», a affirmé M. Banny, soulignant que ces documents ne contiennent pas la clé de la réconciliation, qu’ils ne sont ni la bible de la réconciliation, ni le coran de la réconciliation.

Il a exhortés les membres de la commission locale à l’usage du dialogue, de l’enquête et à un recours au mode de réconciliation en vigueur dans les uses et coutumes dans la région.

«Ici, la mission est un sacerdoce», a déclaré M. Banny, souhaitant la bienvenue aux 10 personnes désignées pour la commission locale.

blank

«Il faudrait que vous soyez suffisamment ouvert aux populations», a-t-il conseillé, exhortant les membres de la commission locale à écouter attentivement les victimes et les bourreaux, pour la manifestation de la vérité.

M Banny voudrait compter sur la culture de paix du peuple Senoufo pour la réussite de sa mission dans la région du «Poro».

Le vice-président du président du conseil général de Korhogo, M. Zié Coulibaly et le 3e adjoint au maire, M. Koné Lacina, ont affirmé leur soutient a la commission locale et aux activités du président Banny.

La Commission de Korhogo fait partie des 32 commissions qui seront installées à l’intérieur de la Côte d’Ivoire, en plus de 6 commission d’Abidjan.

Créée par le Président Alassane Ouattara pour conduire se politique de réconciliation visant à amener les ivoiriens reconstruire l’unité nationale mise en mal par les crises successives qui ont connu leur apothéose dans la période poste-électorale, la Commission dialogue vérité et réconciliation a décidé d’installer des représentations des les différentes régions du pays, pour mieux se rapprocher des populations, en vue de réussir sa mission.

(AIP)

nbf/tm

[Facebook_Comments_Widget title=”” appId=”144902495576630″ href=”” numPosts=”5″ width=”470″ color=”light” code=”html5″]

Commentaires Facebook