Afrique – Les bailleurs de fonds et leurs fausses statistiques

John-Dramani-Mahama
John-Dramani-Mahama, président du Ghana

Les statistiques sur les économies africaines établies par les bailleurs de fonds sont souvent fausses. « La fronde est partie du Ghana. En 2010, le pays d’Afrique de l’Ouest crée l’émoi en publiant les résultats de la mise à jour de ses statistiques économiques. Après révision, le PIB ghanéen se révèle en effet plus élevé de 10 milliards d’euros que les chiffres précédemment publiés par les institutions internationales… soit un écart de 75%. Validée depuis par la Banque mondiale, la révision a permis au pays de voir son PIB par habitant à 1100 dollars. Le Ghana, jusque-là considéré comme un pays à faible revenu, s’est retrouvé propulsé du jour au lendemain parmi les pays à revenu intermédiaire et a assis son rang de deuxième puissance ouest-africaine, loin devant la Côte d’Ivoire. » [Jeune Afrique]

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Author: La Rédaction