« Gbagbo est un malade mental » Et si Soro avait commis l’irréparable ?

Bogo2

Par Fatima Berthe Gooré

De sources proches du président ivoirien [séjournant actuellement en France pour raisons de santé], «Soro Guillaume a commis l’irréparable en félicitant Alpha Blondy après que celui-ci ait trait l’ex-président Laurent Gbagbo [lire ici], de malade mental» Erreur d’apprentissage politique…manque de maturité et de sagesse.

“J’adresse mes félicitations à ce grand artiste ivoirien Alpha Blondy qui reste égal à lui-même. Son talent est indéniable et son charisme affirmé. J’ai toujours souhaité, et il le sait, qu’il demeure le porte-parole des sans-voix. Alpha Blondy doit être l’artiste du petit peuple. On peut l’aimer comme on peut le détester, mais personne ne peut nier le génie talentueux Alpha Blondy’’, a affirmé Guillaume Soro, dans une note sur son blog depuis la Corée du Sud où il est en visite depuis quelques jours. Ces félicitations viennent curieusement après que la méga star ait traité l’ex- président ivoirien, Laurent Gbagbo de «malade mental» lors d’un concert lundi dernier à Paris. « Je viens de l’avoir au téléphone juste après son concert où il a une fois de plus excellé et dénoncé les panafricanistes dogmatiques adeptes du repli identitaire qui en plein Paris, en terre de démocratie, veulent imposer la pensée unique par la violence dont ils n’ont jamais su se guérir. Quelques gus ont voulu manifester contre cet artiste africain authentique« , a ajouté M. Soro.
A l’analyse, le Président de l’Assemblée Nationale, en réagissant ainsi démontre bien, qu’il s’est résolument abonné à la médiocrité. Le climat de paix dont il parle nuit et jour n’est donc que mensonge et démagogie. Ignorant qu’après avoir forcé le destin en produisant un parcours sombre, terni de sang et de crimes de guerre, lui, le rebelle du MPCI sponsorisé par l’actuel président ivoirien, les organisations de droits de l’Hommes l’ont pour cible. «Il n’échappera pas à la prison internationale», soutient une source bien introduite. S’étant taillé un costume de chef d’Etat, Soro Guillaume se saisit de toutes les opportunités ; même les plus misérables pour faire parler de lui. Cette fois-ci, celui-ci s’est illustré en mal. Car, ses vagues de félicitations adressées à Alpha Blondy, l’un des premiers artistes «déréglés» de Côte d’Ivoire, sont dépourvues de sens et sans portées. «C’est l’irréparable, qu’il a commis depuis la Corée du Sud», nous indique un proche du Président Alassane Ouattara. Quand on saute les étapes par la rébellion, le coup-d ’état, les tueries et les massacres, pour parvenir à un tel niveau de responsabilité, il n’est pas étonnant de faire de tels dérapages, surtout en politique. «Un acte irréparable», comme le souligne des proches du Président Alassane Ouattara.

Fatima Berthe Gooré

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Author: La Rédaction