Londres « Acte barbare » un militaire tué en pleine rue à l’arme blanche

AFP PHOTO/Leon Neal
AFP PHOTO/Leon Neal

Londres: un soldat tué dans une attaque « manifestement » terroriste pour Cameron

Par LEXPRESS.fr

Le Premier ministre britannique David Cameron dénonce un « acte barbare » après le meurtre à l’arme blanche d’un militaire, ce mercredi en pleine rue, par deux hommes blessés par les tirs de la police, à Woolwich, dans la banlieue Est de Londres.

Un soldat britannique été tué ce mercredi à l’arme blanche en pleine rue dans un quartier du Sud-Est de Londres, à Woolwich, par deux hommes qui ont ensuite été blessés par la police, lors d’un incident qui est déjà qualifié de terroriste en raison des propos fondamentalistes islamistes visiblement tenus par les suspects.

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a dénoncé depuis Paris – où il est en visite – un « ‘acte barbare » et une « attaque épouvantable » qu’il juge « manifestement de nature terroriste » lors de son point de presse à l’Elysée, au côté de son homologue français. Le président François Hollande a exprimé « sa solidarité » après ce « lâche assassinat ».

Une image extraite de la vidéo où un suspect ensanglanté, armes à la main, parle aux témoins de la scène (Capture d’écran ITV)

Les policiers ont ouvert le feu sur les deux hommes

« Nous sommes bien entendu choqués […] Nous pensons à la victime, à sa famille et à ses proches », a déclaré David Cameron, qui a souligné que son pays « ne cèderait jamais aux menaces » terroristes.

Plusieurs informations circulent sans avoir été confirmées par la police. Notamment une vidéo de la chaîne ITV, reprise par le Dailymail, qui a publié une photo extraite d’une vidéo amateur. On y voit un jeune homme noir, marchant dans la rue, tenant à la main deux couteaux et un hachoir ensanglantés. Les deux hommes auraient demandé à être filmés par les passants et auraient invoqué « Allah le tout puissant », selon cette même source.

Les premiers témoignages confirmés et déclarations de la police laissent à penser que les deux suspects ont attaqué en début d’après-midi à l’arme blanche leur victime à proximité de baraquements militaires à Woolwich.

David Cameron a par ailleurs convoqué une réunion du Comité Cobra, constitué de ministres et responsables de la sécurité. Le ministre de l’Intérieur Theresa May a pour sa part évoqué un « meurtre brutal » après s’être entretenue avec des responsables du service de la sécurité intérieure, le MI5.

« Les policiers ont ouvert le feu sur deux hommes qui semblaient détenir des armes », a expliqué le député de Woolwich et Greenwich, Nick Raynsford. « Ils ont été hospitalisés dans deux hôpitaux londoniens distincts pour y recevoir des soins », s’est contenté de déclarer un responsable de la police à la faveur d’une brève conférence de presse improvisée.

Il a aussi annoncé que diverses armes, dont une arme à feu, des couteaux et une machette, ont été retrouvées sur les lieux.

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires facebook

Author: La Rédaction