Guinée – Claude Pivi « Coplan » inculpé pour les massacres du 28 Septembre

claude-pivi-conde-22-juin-2012

Le lieutenant colonel Claude Pivi alias ‘’Coplan’’, ancien ministre de la Sécurité présidentielle, a été inculpé hier jeudi, par le pool des juges d’instruction dans le dossier des massacres du 28 Septembre 2009. A cet effet, votre quotidien en ligne, guinéenews a recueillis la réaction de l’Organisation guinéenne des droits de l’hommes (OGDH) et de l’Association des victimes parents et amis du 28 septembre (AVIPA). Lisez :

Dr Thierno Maadjou Sow, président de l’OGDH :

« Nous considérons du point de vue des principes que c’est quelque chose de très important surtout dans la lutte pour le respect des droits de l’homme et aussi dans la lutte contre l’impunité qui est le terreau des crimes. Il ne faut pas oublier qu’il y a eu des personnalités qui ont été inculpées déjà dans cette affaire mais malheureusement, cela n’a rien donné. Ces personnes occupent encore des postes extrêmement importants au sein de l’administration. Vous savez, dès après les crimes commis, le Conseil de sécurité de l’ONU, les organisations de défense des droits de l’homme avaient déclaré que ces crimes commis étaient des crimes contre l’humanité.


Les organes qui ont participé à ces crimes sont surtout les forces de défense et de sécurité. Au niveau d’un Etat, ce sont les corps les mieux organisés et disciplinés. C’est-à-dire, ces corps ne peuvent pas aller réaliser une action sans que ça ne soit sous l’ordre de leurs chefs. Par conséquent, ce sont les chefs qui sont vraiment responsables de ce qui s’est passé. C’est pourquoi, il serait difficile de juger ces chefs puisqu’ils sont protégés par l’Etat. Nous espérons quand même que les présumés coupables passeront devant la justice et que les juges prouveront qu’il y a eu crimes ou il n’y a pas eu de crimes. Il faut qu’on organise un front commun en Guinée pour pouvoir lutter contre l’impunité, les médias doivent s’impliquer. »

Mme Asmaou Diallo, présidente de l’Association des victimes parents et amis du 28 Septembre (AVIPA) :

« C’est la réaction d’une victime qui crie toujours à ce qu’il y ait justice dans cette affaire. Si le colonel Claude Pivi a été inculpé, cela nous fait du bien mais ça ne suffit pas. Il ne s’agit pas seulement d’inculper et de laisser par la suite le dossier dans les tiroirs. Cette inculpation nous remonte quand même le moral mais, nous voulons plus. Nous voulons que tous ceux qui ont été inculpés dans ce dossier, quittent leurs postes de responsabilité pour qu’ils se mettent à la disposition de la justice.»

Propos recueillis par Sarifou Barry

Sarifou Barry
Conakry, Guinéenews

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction