Christiano Ronaldo donne une précieuse victoire au Portugal

Panoramic
Panoramic

Par Teddy Vadeevaloo

Grâce à un but de son capitaine Ronaldo, le Portugal a enregistré une courte mais précieuse victoire face à la Suède (1-0). La Grèce a également enregistré une belle opération en disposant de la Roumanie de son côté (3-1).

Portugal-Suède 1-0
Portugal : Ronaldo (82e)
Ce Portugal-Suède se résumait partout à l’affrontement entre les deux stars Cristiano Ronaldo et Zlatan Ibrahimovic. Et c’est bien le joueur du Real Madrid qui a pris l’avantage dans ce «duel» à distance avec le Parisien. La star gominée a marqué un but décisif qui permet à sa sélection d’être sur la bonne voie avant d’affronter son adversaire suédois, chez lui, mardi prochain. Trop limités dans le jeu, les Scandinaves ont lutté avec leurs armes mais ont paru émoussés durant toute la seconde période. Ils s’étaient pourtant procuré les meilleures opportunités, en contre, avant la pause. Mais les anciennes connaissances de Ligue 1 n’ont pas été en réussite, que ce soit l’ancien Toulousain Elmander, qui manquait le cadre de peu (7e), ou l’ex-Rennais Källström, dont le coup franc frôlait le montant d’un Rui Patricio à la parade sur une reprise de Larsson juste auparavant (20e).

Hormis une belle opportunité pour le Monégasque Joao Moutinho, qui ne cadrait pas son tir après avoir dribblé Isaksson (5e), les Lusitaniens avait déçu leur public dans ce premier acte. Avant d’afficher un visage résolument offensif et agressif par la suite. Et qui mieux que Ronaldo pour sauver le Portugal d’un 0-0 incertain avant le retour. Reprenant d’une tête plongeante victorieuse un centre de Miguel Veloso (1-0, 82e), le capitaine portugais faisait exploser les 61 000 spectateurs du stade de la Luz, tout près de chavirer sur le doublé raté par la star dans la foulée, sur un coup de tête s’écrasant sur la barre (86e). Mais nul doute que ce court avantage sera précieux au moment de pénétrer sur la pelouse de la Friends Arena de Solna mardi prochain. Car il ne sera pas question d’amitié face aux partenaires d’un Ibrahimovic sans doute soucieux de se racheter d’une prestation plutôt quelconque…

L’Islande résiste, la Grèce bien partie

Hormis la France, qui s’est inclinée en Ukraine (2-0), il y avait ce vendredi soir deux autres barrages dans la zone Europe. Dans un duel a priori déséquilibré, l’Islande du Suédois Lars Lagerbäck a tenu le choc face à la Croatie à Reykjavik (0-0). Pourtant en infériorité numérique, suite à l’expulsion de Skulason (50e), les Islandais ont parfaitement résisté aux timides assauts croates symbolisés par un Mandzukic bien discret. Un bon résultat pour les partenaires du vétéran Gudjohnsen (entré à la pause) qui sont en course pour disputer la première phase finale de leur histoire.
De son côté, la Grèce a assuré l’essentiel en disposant plutôt facilement de la Roumanie (3-1). Grâce notamment à un doublé de Mitroglou (14e, 68e), déjà en verve en Ligue des champions avec l’Olympiakos, les hommes de Fernando Santos ont pris un bel avantage dans cette double-confrontation. Mais les Roumains, qui se sont montrés réalistes en marquant sur leur rare incursion grâce à Stancu (19e), n’ont pas dit leur dernier mot en vue du retour.
Résultats des barrages, Europe :

Islande-Croatie 0-0
Ukraine-France 2-0
Portugal-Suède 1-0
Grèce-Roumanie 3-1

Sport24.fr

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »144902495576630″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:
blank

Publié par La Rédaction