Côte d’Ivoire « candidature unique » souhaitée par Ouattara – Le G25 attaque Guikahué

guikahue

« Nous travaillons à mettre cette candidature unique à l’ordre du jour »

La réponse à la sortie du secrétaire exécutif du PDCI à propos de la candidature unique au RHDP pour la présidentielle de 2015 a été donnée par le porte-parole du G25, ce rassemblement de députés favorables à la candidature du Président Alassane Ouattara en 2015. La délégation du G25 conduite par son président, l’honorable Frégbo Basile a échangé le mercredi 8 janvier 2014 au Plateau-Dokui avec les rois et chefs traditionnels réunis au sein du Conseil supérieur des rois et chefs traditionnels de Côte d’Ivoire. «Nous travaillons à mettre cette candidature unique à l’ordre du jour. L’UDPCI l’a inscrite à l’ordre du jour au niveau de son congrès et l’a validé, le MFA promet inscrire cela à l’ordre du jour de son prochain congrès. Au PDCI il y aura une convention, mais avant la convention il y aura un Bureau politique et croyez-moi, nous travaillons à ce que la candidature unique soit bel et bien à l’ordre du jour», a clarifié Louis Abonoua, député PDCI de Bouaké sous-préfecture. Dans les échanges avec les gardiens des us et coutumes, le président du G25 et son porte-parole Louis Abonoua ont égrené un chapelet d’actions qui militent en faveur de la candidature unique de l’actuel chef de l’Etat ivoirien. « En 1993, il y a eu une alliance Bédié-Gbagbo contre Ouattara. En 1995, il y a eu une alliance Gbagbo-Ouattara contre Bédié et en 2010, il y a eu une alliance Bédié-Ouattara contre Gbagbo. Le cycle est donc bouclé et nous sommes venus solliciter nos rois et chefs pour maintenir le climat de paix qui s’est instauré en Côte d’Ivoire après toutes les crises», a rappelé Louis Abonoua. Le secrétaire général du Conseil supérieur des rois et chefs traditionnels qui a pleinement adhéré à la vision des membres du G25, a fait certaines précisions : «Nous sommes pour la politique du développement et nous disons que le Président Ouattara est en train de le faire, il sera élu. Avec les travaux passés ou à venir, nous estimons que le président Houphouët-Boigny est en train de revivre. Nous avons vu la crise, nous avons critiqué le parti unique sous Houphouët, il y a eu le multipartisme mais où cela nous a-t-il mené ? Après la guerre, nous ressentons qu’il faut la paix et nous voyons celui qui est en train de travailler pour nous. Le Président Alassane Ouattara nous a prouvé que le président Houphouët peut se reposer tranquille dans sa tombe».

Olivier Dion
L’Intelligent d’Abidjan

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »331162078124″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction