Côte d’Ivoire – un groupe de cybercriminels mis aux arrêts

Interpellation19022014

Dans le cadre d’une opération ciblée menée à la suite de l’exploitation de sources d’informations anonymes, un groupe de cybercriminels a été démantelé le Mardi 18 Février 2014, dans la commune de Yopougon. Les individus interpellés, une bande de quatre jeunes hommes dont deux (02) élèves, ont été mis aux arrêts alors qu’ils s’adonnaient à leur activité illicite. L’exploitation du matériel informatique saisi a permis de mettre en rapport les suspects interpellés avec de nombreuses affaires de cybercriminalité enregistrées par la PLCC. En effet, ce sont des faux documents administratifs et financiers, des dizaines de faux profils utilisant des photos usurpées, des traces de mandats de transferts d’argent reçus sous de faux noms, etc. qui ont été découverts.

Interrogés sur la nature des éléments de preuve découverts en leur possession, les nommés ABOUA YVES LANDRY alias « Landry la merveille », SOHI KEABLE ANTHELME alias « Defalé le roi des rois », BRISSI GNAHOUA GUY DARIUS alias « El chicharito le banquier », YOUBOUET KOUAME FRANCK ERMITE alias « le kikital », ont unanimement concédé aux enquêteurs de la PLCC qu’ils s’étaient engagés dans les cyberescroqueries depuis de longues années.

L’enquête a permis de mettre en évidence que le nommé ABOUA YVES LANDRY alias « Landry la merveille », âgé de 26 ans, est un cyberdélinquant rompu aux techniques d’escroquerie via Internet et recherché depuis de nombreuses années par les services de police Ivoirien. Chef du gang démantelé, ce cyberdélinquant à la réputation bien établie dans l’univers cybercriminel Ivoirien, avait réussi à s’attacher les services de jeunes recrues qu’il « employait » dans le cadre de ses activités illicites. Par ailleurs, le cyberdélinquant s’est rendu coupable de tentative de corruption sur les fonctionnaires de police de la PLCC, en proposant le versement de pots de vins considérables (en nature et en espèces) en échange de sa remise en liberté.

Les quatre cyberdélinquants ont été déférés devant le parquet d’Abidjan-Plateau pour y répondre des nombreux chefs d’accusation qui pèsent sur eux. Cette interpellation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de démantèlement des groupes cybercriminelles les plus actifs au plan national initiée par la PLCC en ce début d’année 2014.

Un cybercriminel mis aux arrêts après un déni de service sur les serveurs d’un opérateur de télécommunications

Une enquête diligentée par l’équipe de la PLCC a permis de mettre aux arrêts un individu répondant au nom de COULIBALY OUMAR. Le suspect, un informaticien sans emploi âgé de 34 ans a été interpellé suite à une plainte pour intrusion illicite dans l’un des serveurs principaux d’un Opérateur de télécommunications. En effet, de nombreux dysfonctionnements enregistrés sur le serveur de la plateforme de gestion des abonnés prépayés, entrainant par la même occasion l’indisponibilité de la majeure partie des services proposés, ont conduit l’opérateur à saisir la PLCC d’une plainte.

Il ressort de l’analyse technique effectuée, que des fichiers malveillants avaient été indument installés par le cybercriminel sur le serveur susmentionné. L’activité de ces fichiers malveillants (scripts) a conduit à un déni de service (DoS), occasionnés par la grande quantité de requêtes illicites émises au serveur.
Les investigations techniques menées sur l’ensemble de la ressource mise en cause ont permis de retracer l’activité du fichier malveillant et de remonter au nommé Coulibaly Oumar, utilisant une adresse IP du même fournisseur. Le suspect, qui en outre avait déclaré s’être procuré illicitement un abonnement à Internet (sans règlement de facture) par le biais d’un ami, a été mis à la disposition du parquet d’Abidjan-Plateau.

http://cybercrime.interieur.gouv.ci

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »331162078124″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires Facebook
Share:

Publié par La Rédaction