Côte d’Ivoire: Le gouvernement veut construire un pont à péage entre Azito et l’île Boulay

Pont Laurent Gbagbo / Azito - ’île Boulay
Pont Laurent Gbagbo / Azito – ’île Boulay

Par Patrice Allégbé

Le gouvernement ivoirien prévoit la construction d’un pont à péage de près de 1.000 mètres sur la lagune Ebrié, reliant le quartier Azito de Yopougon et l’île Boulay, à l’Ouest d’Abidjan, indique une note de l’Agence nationale de gestion des routes (Ageroute) de Côte d’Ivoire.

L’ouvrage, d’une « longueur de 969,10 mètres entre entraxe des culées (parties situées sur les rives destinées à supporter le poids du tablier) comprend 22 travées indépendantes isostatiques dont 20 travées intermédiaires de 44,10 mètres de portée et 2 travées de rives de 43,55 mètres », précise la note.

Selon l’avis à manifestation d’intérêt « il sera donné la possibilité aux entreprises soumissionnaires pour les travaux de construction du pont, de proposer une variante ». Les voies d’accès à l’ouvrage seront bitumées et auront « une plate-forme de 12 mètres composées de deux accotements de 2 m et d’une chaussée de 2 x 3,7 m ».

La longueur totale des voies d’accès du pont sera de « 843 mètres dont 443 mètres coté île Boulay et 400 m coté Abidjan », souligne le texte, qui mentionne « la construction d’une gare de péage et de bâtiments ».

« La surface de la zone de péage est 1.224 m², soit une longueur de 51 m sur une largeur totale de 24 m » avec des « voies de stationnement d’une largeur de trois mètres chacune, séparées par des îlots directionnels de 2.05 m de large chacun et 17m de long », poursuit le texte.

Le gouvernement « a sollicité et obtenu un prêt auprès de la Banque ouest africaine de développement (Boad) et de la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (Bidc) pour financer la construction du pont d’Azito sur la lagune Ebrié », ajoute le texte, sans donner le coût de l’ouvrage.

« La fourniture des équipements de péage comprend tous les équipements et accessoires nécessaires au comptage et à l’enregistrement des véhicules conformément aux dispositions en vigueur dans l’espace Uemoa », souligne le texte.

L’Etat ivoirien a engagé depuis septembre 2011 la construction d’un troisième pont qui sera à péage (750 FCFA par passage selon le tarif théorique) sur la lagune Ebrié, reliant le quartier Cocody-Riviera (Est) à la commune de Marcory (Sud Abidjan), d’un coût de 126 milliards de Fcfa et d’une longueur de 6,7 km.

Le District d’Abidjan abrite deux grands ponts qui ne sont pas à péage, notamment Félix Houphouët-Boigny et Charles De Gaulles, reliant le Nord et le Sud de la capitale économique ivoirienne, construits au lendemain des indépendances.

PAL
Alerte-info.net

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »331162078124″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires