Cote d’Ivoire: le parti de Ouattara évoque la possibilité d’un troisième mandat

ADO

Par Serge Alain Koffi

Le Rassemblement des républicains (RDR), le parti présidentiel en Côte d’Ivoire, a évoqué mercredi à Abidjan la possibilité pour le chef de l’Etat Alassane Ouattara de briguer un troisième mandat, alors que la constitution ivoirienne n’autorise que deux au maximum.

“Ouattara, je suis convaincu qu’il fera ses deux ans, vu ce qu’il est en train de faire, si les Ivoiriens lui renouvellent encore leur confiance. On ne sait jamais. On ne modifiera pas la constitution mais le peuple peut le réclamer. On ne sait jamais. Laissons venir les choses’’, a affirmé le secrétaire général du RDR, Amadou Soumahoro, invité du “fauteuil blanc’’, une tribune d’échanges avec la presse, organisée par le quotidien privé “Le Nouveau Réveil’’, proche du PDCI de l’ancien chef d’Etat, Henri Konan Bédié.


La Côte d’Ivoire a connu une grave crise politico-militaire au lendemain de l’élection présidentielle de novembre 2010. Déclaré vainqueur par le Conseil constitutionnel, le président sortant Laurent Gbagbo, a refusé de céder le pouvoir à Ouattara, élu selon les résultats proclamés, après sa forclusion, par la commission électorale indépendante.

La crise armée qui s’en est suivie, s’est achevée en avril 2011 par l’arrestation de Laurent Gbagbo. Investi officiellement en mai 2011, Alassane Ouattara est à un an de la fin de son premier mandat.

Pour Amadou Soumahoro, numéro deux du RDR, M. Ouattara, en raison de la crise post-électorale, devrait “en réalité’’ faire que trois ans à la tête du pays.

“Mais vu ce qu’il a fait, beaucoup d’entre nous sont convaincus qu’il faut lui donner le temps de terminer ce qu’il a commencé’’, a-t-il ajouté.

M. Ouattara, 72 ans, a déjà annoncé son intention de briguer un second mandat pour la présidentielle prévue en octobre 2015.

“Imaginez qu’on lui donnait encore cinq ans. Au bout de ce temps, on ne sait pas ce qu’il fera. Est-ce qu’au bout des cinq ans, ces mêmes Ivoiriens ne diront-ils pas qu’il vaut mieux qu’on le laisse continuer ? Ça aussi, ce n’est pas à exclure’’, a conclu M. Soumahoro.

SKO/GBK

alerte-info.net

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »331162078124″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction