En Côte d’Ivoire le parti de Gbagbo lance une nouvelle plateforme d’opposition

lmp retouche le 24 janvier 2014

En Côte d’Ivoire, on apprend la naissance officielle d’une plateforme de l’opposition, initiée par le Front populaire ivoirien (FPI), l’ex-parti au pouvoir de Laurent Gbagbo. La cérémonie s’est déroulée au siège du FPI.

L’Alliance des forces démocratiques de Côte d’Ivoire, c’est le nom de la nouvelle plateforme de l’opposition, qui regroupe dans un premier temps, dix formations politiques.

Rangs serrés


Le FPI, initiateur de ce regroupement en janvier dernier, n’a pas réussi à convaincre cinq autres partis à le rejoindre dans cette alliance. Une alliance dont l’objectif est que l’opposition se présente face au pouvoir en rangs serrés, une alliance qui se veut être une force politique audible à côté du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP), la coalition au pouvoir.

Unité

Ces dix partis politiques, regroupés en Alliance des forces démocratiques de Côte d’Ivoire, projettent donc de se lancer de façon unitaire dans la compétition de l’élection présidentielle d’octobre 2015. La naissance de cette Alliance des forces démocratiques de Côte d’Ivoire, fédérée autour du FPI, intéresse les chancelleries. Des représentants des ambassades d’Afrique du Sud, des Etats-Unis et de la Chine, ainsi qu’un représentant de l’Union africaine ont assisté à la signature de l’acte fondateur de ce regroupement de l’opposition ivoirienne.

Par RFI

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »331162078124″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction