Côte d’Ivoire – des armes de guerre et des minutions découvertes au Mont Péko

10156156_476792632422094_78737627_n

Par Sylvie Kouamé | Le Journal de Connection | 1 avril 2014

Plus de deux ans après le désarmement officiel des hommes d’Amadé, plusieurs mois après la «mise aux arrêts» du concerné principal, des armes de guerre et des minutions viennent d’être découvertes, cachées par des hommes d’Amadé au Mont Péko [entre Duékoué et Bangolo]. Cette découverte [voir photos] a été effectuée en ce début de semaine par des gendarmes ivoiriens.

10156156_476792635755427_1586207233_n


Les massacres du quartier carrefour

Les hommes d’Amadé, ces supplétifs de l’Armée des Forces républicaines de Côte-d’Ivoire [FRCI], qui occupent toujours une très grande partie du parc du Mont Péko sont accusés d’être les auteurs du massacre du quartier carrefour survenu fin mars, début avril 2011 dans la localité de Duékoué [voir la vidéo]. Plusieurs centaines de personnes, essentiellement de l’ethnie Guéré avaient été massacrées en moins de 24H à la machette pour par fusillades.

La Croix rouge avait évoqué 1200 morts au lendemain des massacres.

Credits photos: St. Tra Bi

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »331162078124″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction