La Côte-d’Ivoire ferme sa frontière aux containers en provenance du Ghana

John-Dramani-Mahama

Sylvie Kouamé | Le Journal de Connection

Un e soixantaine de gros camions chargés de marchandises [containers] en provenance des ports du Ghana se sont vus ces dernières semaines refuser l’entrée sur le territoire de la Côte d’Ivoire, conformément à l’application d’une directive du ministère ivoirien de l’Économie et des Finances.


Des chauffeurs de camion-remorques sont bloqués au poste frontalier d’Elubo-Noé entre les deux pays. Certains y sont coincés depuis une quinzaine de jours.
Le gouvernement ivoirien, par la nouvelle directive, insiste sur le fait que seuls les containers ou cargaisons avec marchandises d’origine des pays de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) seront désormais acceptés en Côte d’Ivoire par la route, tandis que les biens en provenance d’autres régions du monde doivent passer par les ports ivoiriens d’Abidjan ou de San-Pedro.

Cette directive qualifiée «d’anti-communautaire CEDEAO» par des officiels ghanéens, tente de renforcer la position de concurrence des ports ivoiriens affaiblis depuis la rébellion de 2002. Le gouvernement de Ouattara soutient qu’elle a été adoptée depuis 2005, mais seulement mise en application maintenant.

Sylvie Kouamé

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »331162078124″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires facebook

Publié par La Rédaction