Côte d’Ivoire « Yaya n’aime pas Drogba, qui le lui rend bien; lequel n’aime pas Maestro… »

ASK2

« En vérité, en vérité, je vous le dis, le problème des Eléphants… »

En vérité, en vérité, je vous le dis, le problème des Eléphants, en dépit de ma réserve connue (je ne l’ai jamais cachée) sur le choix douteux de Sabri Lamouchi, n’est pas l’entraîneur. On a eu Zahoui, le meilleur Ivoirien, jusque-là après Yéo Martial, et ces garçons-là ont tremblé devant des Zambiens, pourtant prêts à prendre leurs autographes avant le début du match. On a eu l’entraîneur actuel de l’Algérie (Vahid) et ces garçons-là, ont botté en touche (au propre comme au figuré) au moment déterminant. Envoyez à ces garçons-là, Mourihno, Trapatoni ou Pelé, ils vous produiront ce football sans conviction et sans patriotisme, qui a très souvent été leur marque distinctive. Envoyez-leur le plus brillant des présidents de fédération (Jacques Anouma l’a été, à mon avis en tout cas, et on a vu les résultats), ils refuseront de taper dans le ballon en équipe nationale, comme ils le font si brillamment dans leurs clubs respectifs. La vérité est connue de tous: le problème des Eléphants s’appelle égos surdimensionnés. Tous les journalistes sportifs qui ont eu à les cotôyer vous le diront: Yaya n’aime pas Drogba, qui le lui rend bien; lequel n’aime pas Maestro, qui le lui rend très bien; or ce trio de vétérans est prétendument le socle de l’équipe. La solution, je l’ai dit, à l’issue de notre débâcle à la dernière CAN, c’est d’écarter ce groupe, comme Deschamps l’a fait en France, avec Nasri, connu pour être le plus grand commun diviseur des Bleus. Les plus jeunes peuvent faire le job, sans complexe et avec le coeur. L’entraîneur qui aura le courage d’écarter ce groupe aura mon soutien total, autrement, je lui dirais simplement: it’s a waste of time ! ASK

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »331162078124″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires