Au Burkina le principal parti libéral « attaché à la limitation de mandats présidentiels » (Pdt)

images

Par Hassimi Zouré

Le principal parti libéral burkinabè, l’Alliance pour la Démocratie et la Fédération/Rassemblement Démocratique Africain (ADF/RDA) s’est dit « attaché à la limitation de mandats présidentiels », selon son premier responsable, Me Gilbert Noel

L’ADF/RDA « est attachée à la limitation de mandats présidentiels » et « ne variera pas au gré du vent » sur sa position, a soutenu Me Ouédraogo, devant près de 500 personnes, essentiellement jeunes et des cadres du partis, à la clôture du 2e forum national des jeunes libéraux de l’ADF/RDA.


Réunis dans la nuit du vendredi à samedi, les jeunes du parti, venus des 45 provinces du pays, selon leur porte-parole, David Tapsoba, ont réfléchi sur « une transition politique apaisée » pour le pays et ont souhaité la candidature de leur président à l’élection présidentielle de 2015.

« Je serai votre homme » en 2015, a assuré Me Gilbert Ouédraogo, indiquant que la décision de son investiture sera appréciée à leur « prochain congrès », avant d’annoncer « des universités d’été les 23 et 24 août » pour les jeunes de son parti, à Ouahigouya dans son fief, à 185 Km au Nord de Ouagadougou.

Le chef de l’Etat, Blaise Compaoré, 63 ans, est au pouvoir depuis 1987 et selon l’article 37 de la constitution du pays, il ne devrait pas se présenter pour un troisième mandat en 2015. Mais son parti, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) est favorable à un référendum afin de déverrouiller la clause limitative de mandats présidentiels.

M. Compaoré ne s’est lui-même pas encore officiellement prononcé sur sa candidature à l’élection présidentielle de 2015.

ZHA

Avec Alerte-info.net

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »331162078124″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction