PDCI-RDA – L’étau se resserre autour de Konan Bédié en Côte-d’Ivoire

presi-bedi


Au fur et à mesure qu’approche la date fatidique des élections générales de 2015, des voix se lèvent de plus en plus au sein du plus vieux parti de Côte d’Ivoire, pour dénoncer son inféodation au RDR. Le point de presse animé le samedi 16 aout dernier par la « Coalition des militants du PDCI-RDA pour la sauvegarde des résolutions du 12ème » congrès est révélateur d’un profond malaise, à plus d’un titre, au sein de cette formation politique. Prenant à contre -pied les militants du PDCI favorables à une candidature unique au sein du RHDP, la coalition des militants du pdci, entend, à travers une action baptisée « initiative pour la victoire du pdci en 2015 » dérouler le rouleau compresseur dans les jours à venir à travers une remobilisation extraordinaires de « toutes les forces vives » du parti, en vue d’une reconquête du pouvoir d’Etat perdu en 1999 par un coup d’état militaire. Et ce, malgré les intimidations dont sont victimes certains cadres du parti: » Nous regrettons que certains propos, à peine voilés, de hauts dirigeants de ce pays, issus du RDR notamment, tendent à proférer des menaces sur certains responsables du PDCI-RDA. Ils ont dans leur collimateur, eux dont on sait comment ils sont parvenus à leurs fins, les braves et courageux militants cadres et élus aux mains nues du PDC-RDA. Ceux, bien sur, opposés farouchement à la Candidature Unique. Nous voulons leur dire que le temps des menaces est terminé ». Plus en encore cette coalition des militants du PDCI RDA va plus loin dans sa démarche en condamnant farouchement la nouvelle CEI mise sur pied et dont fait parti le PDCI RDA. Pour eux en effet, « la CEI du RDR n’est pas bonne. Elle n’est ni bonne dans sa conception, ni rassurante dans sa composition. Depuis l’an 2000, Les histoires des Commissions chargées des élections en Côte d’ivoire, se suivent et malheureusement, se ressemblent ! On dit que les mêmes causes produisent les mêmes effets ! La Côte d’Ivoire n’est donc pas sortie de la crise ». Et pourtant, cette même CEI dont les membres ont prêté serment il ya quelques jours seulement jouit de l’approbation du président du parti Henri Konan Bédié. Dans la même veine, il quelques jours seulement, le tonitruant député de Port Bouet et actuel président des jeunes du PDCI Kouadio Konan Bertin, alias KKB, a volé dans les plumes des caciques de son parti, réfractaires à l’idée d’une candidature du PDCI à l’élection présidentielles de 2015.Ce jour là, KKB n’a pas été du tout tendre avec ses ainés: » Je ne comprends pas que ce soient des cadres du PDCI qui battent campagne aujourd’hui pour Ouattara. Est-ce que le Rdr peut laisser Ouattara pour faire campagne pour le PDCI? » a affirmé le député de Port Bouet, avant de crucifier le parti frère de l’alliance, le RDR et son président: « s’il n’y avait pas eu le coup d’Etat de 1999, on marcherait sur les nouveaux ponts depuis 20 ans. Bédié avait déjà dédommagé les riverains. Ouattara construit les ponts et dit tout va bien. Mais moi, je ne sens pas que tout va bien dans ce pays. Notre pays a reculé. Le chômage et les maladies nous assaillent. Après la guerre, les Ivoiriens sont devenus pauvres et n’ont même pas 1000 FCFA ». Dans sa position actuelle, le président Bédié sait qu’une alliance avec le RDR dans le cadre du RHDP, pour une candidature unique serait très suicidaire pour le PDCI, qui se verrait ainsi démembrer d’une frange importante de ses militants. Car ceux ci entendent bien jouer les premiers rôles aux prochaines échéances électorales, et non constituer pour le président Ouattara et le RDR, un bétail électoral. Mais le président Bédié l’entendra t-il ainsi?

Zaraga G.A
Source: LeBandama.com

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »331162078124″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Commentaires facebook
blank

Publié par La Rédaction