La Côte-d’Ivoire se lance pour la 1ère fois dans la recherche de Coltan dans son sous-sol

coltan-3892

Daoukro – Le gouvernement de Côte d’Ivoire a lancé les premières recherches de Coltan (colombite-tantalite) dans le sous-sol du pays, par l’attribution à la SODEMI, lundi, d’un permis à de recherche de ce minerai utilisé dans la fabrication de condensateur d’appareils électroniques, notamment les téléphones portables et les postes radio.

Ces recherches seront menées dans le département d’Issia (Centre-ouest), a annoncé le porte-parole du gouvernement, Bruno Nabagné Koné. Il s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée au terme d’un Conseil des ministres délocalisé à Daoukro, dans le cadre de la visite d’Etat entamée par le président de la république Alassane Ouattara dans la région de l’Iffou, dimanche.

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Jean-Claude Brou, a récemment évoqué la présence d’un « fort potentiel » de ce minerai de couleur noire ou brun-rouge dans le sous sol ivoirien, avec une réserve estimée à 145 tonnes.

Le gouvernement a également attribué trois autres permis de recherches minières lors de ce conseil, notamment au groupe Calao Ressources pour recherche de nickel à Blapleu, Biankouma et Man, dans l’ouest, à TD continental SARL pour la recherche d’or à Dabakala (Centre-nord), et à BF Minerals SARL pour la recherche d’or à Zoukougbeu (Centre-ouest).

« Ces quatre permis sont valables pour une durée de quatre ans », a précisé Brune Nabagné Koné.

Le secteur minier ivoirien emploie à ce jour près de 2.400 personnes, à travers plusieurs entreprises exerçant dans le secteur.

[Facebook_Comments_Widget title= » » appId= »331162078124″ href= » » numPosts= »5″ width= »470″ color= »light » code= »html5″]

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires